04152021Headline:

Sport: Bakari Koné nommé directeur sportif de l’ASEC Mimosas

Petit par la taille, mais géant par l’esprit et le talent, l’ancien international ivoirien Bakari Koné a connu une carrière aussi riche que mouvementée partagée entre l’OGC Nice, l’Olympique de Marseille et surtout la sélection ivoirienne. Champion de France en 2010 et vice-champion d’Afrique avec les Éléphants en 2006, l’ancien phocéen est parmi ceux qui ont fait l’histoire de la sélection nationale ivoirienne. Au soir d’une carrière remplie de buts et d’émotions, il a fait son grand retour au pays et entame une reconversion réussie.

Très précoce, Bakari Koné fait rapidement parler de lui pour ses prouesses dans les rues d’Abidjan. Mais avec sa petite taille (1 mètre 60 et poussières), peu auraient parié sur l’ancien attaquant international. Personne sauf Jean-Marc Guillou, qui l’intègre dans l’Académie Sifcom à l’âge de 12 ans.

Sa carrière professionnelle débute avec l’ASEC Abidjan. Là-bas, l’homme au petit gabarit ne cesse de bluffer les observateurs et gagne en confiance. Il aura été déterminant dans la belle épopée du club ivoirien avec notamment trois titres de champions de la Côte d’Ivoire et une Supercoupe. En 2003, après un bref passage au Qatar, Koné pose ses valises en France du côté de Lorient. Une très belle aventure de deux ans, ponctuée de plusieurs réalisations.

Puis l’OGC Nice, mais c’est surtout à l’Olympique de Marseille que l’ancien buteur écrira les plus belles lignes de son palmarès. Dans la cité phocéenne, l’ancien international ivoirien glane le titre de champion de France en 2010 après avoir été vice-champion en 2009.

Avec la sélection nationale, celui que l’on surnommait Baky aura été de ceux qui ont écrit les plus belles pages de l’histoire des Eléphants. Acteur privilégié de la génération dorée des Drogba, Kalou et autres, il échoue avec les siens en finale de la CAN 2006 face à l’Égypte. S’il n’a pas remporté un titre majeur avec sa sélection, Koné reste un personnage très marquant.

Bakari Koné, le « petit » attaquant devenu président
Au soir d’une carrière aussi formidable qu’agitée, l’ancien joueur de 39 ans n’a pas tardé à faire son retour au pays. Il a été nommé directeur sportif de l’ASEC Mimosas. Autrement, l’ancien olympien gère la section football du club ivoirien.

« Comme je l’avais toujours dit, je suis rentré à l’Asec pour y terminer ma carrière en 2017. Et aujourd’hui, je donne à nouveau au club, différemment, mais j’aide encore mes jeunes frères pour qu’ils fassent une meilleure carrière. Ce n’est pas facile pour les Africains de s’en sortir dans le football. Il y a beaucoup de paramètres dont ils ne sont pas conscients. Je leur prodigue les conseils que je n’ai pas eus », explique le principal concerné.

Koné prend du galon et sa très belle reconversion force respect et admiration.

afriquesports.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles