05202018Headline:

Sport: Encore une autre affaire de tentative de corruption dans le milieu du football.

Mawulé Lawson, membre de la Fédération togolaise de football (FTF), commissaire au match de l’opposition Deportivo Niefang-Williamsville Athlétic Club (WAC), comptant pour la rencontre retour du tour de cadrage de la Coupe de la Confédération, est sur la sellette. L’arbitre du match, le zimbabwéen Norman Matemera, l’accuse d’avoir tenté de le corrompre avec la somme de 10 000 dollars pour jouer le jeu de l’équipe équato-guinéenne au détriment des Guêpes de Williamsville.

Encore une autre affaire de tentative de corruption dans le milieu du football. Au cœur de cette affaire, le Togolais Mawulé Lawson, membre de la Fédération togolaise de football (FTF) et commissaire au match de la rencontre Deportivo Niefang-Williamsville Athéltic Club (WAC) disputée le mercredi 18 avril 2018, à Bata (Guinée Equatoriale).

Le club ivoirien aurait été une grosse victime de ces matchs retours si l’arbitre zimbabwéen, Norman Matemera, était entré dans la combine. En tout cas, c’est le sifflet zimbabwéen lui-même qui a rapporté cette affaire à ses supérieurs de la Confédération africaine de football (CAF).

Le Togolais Mawulé Lawson aurait été l’intermédiaire pour corrompre le corps arbitral. L’arbitre Norman Matemera né le 17 janvier 1982 à Gweru raconte qu’il a été approché par le commissaire au match qui lui avait proposé 10 000 dollars, en vue de prendre des décisions en faveur de Deportivo Niefang. Mais le sifflet zimbabwéen qui est policier dans son pays, donc un homme de loi, n’a pas accepté le deal. Il signale avoir refusé la proposition du Togolais.

Le confrère togolais news.icilome.com rapporte que l’accusé principal, Mawulé Lawson, un ancien proviseur de lycée au Togo, n’a pas souhaité faire de commentaire sur ce qui lui est reproché et que la Caf aurait saisi la FTF pour des explications.

Pour rappel, Deportivo Niefang avait battu (2-1), le mercredi 18 avril 2018, le WAC lors du match retour du tour de cadrage de la Coupe de la Confédération. Menés (2-0), la formation ivoirienne a réduit le score grâce Mofossé Karidioula. Au match aller à Abidjan, les Guêpes avaient piqué, à deux reprises (2-0), les Equatoguinéens.

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment