01162018Headline:

Sportifs/Voici Les 10 événements à ne pas rater en 2018

Même si la Coupe du Monde de football est LA compétition la plus attendue de l’année, elle ne doit pas éclipser d’autres grands événements qui feront de 2018 une année exceptionnellement mémorable (oui, rien que ça).

Tennis – Open d’Australie

L’année tennis 2017 fut marquée par le retour au premier plan du duo légendaire Federer-Nadal. Deux grand chelem chacun, cinq Masters 1000 sur neuf à eux deux, n°1 (Rafa) et 2 (Rodger) mondial… N’en jetez plus, la coupe est pleine ! Un an après leur final mémorable à Melbourne (qui fut d’ailleurs le match de l’année), les deux papys reviennent en Australie. Si Nadal, 31 ans, semble un peu moins bien physiquement (maudit genou), Federer, 36 ans, affiche une belle forme à la Hopman Cup. Djokovic, Wawrinka, Murray et Raonic sont eux encore convalescents mais aiment les surfaces rapides comme celle de l’Open d’Australie. Si on ne désespère pas de voir nos Mousquetaires (+ Pouille), boostés par la victoire en Coupe Davis, créer la sensation, Goffin et Dimitrov semblent mieux armés que les Bleus pour s’offrir leur premier grand chelem. Chez les filles, en attendant le retour de Marion Bartoli, on mise davantage sur Caroline Garcia que sur Kristina Mladenovic, qui reste sur 13 défaites consécutives.
Quand : 15-28 janvier
 : Melbourne, Australie (évidemment)

Les Jeux Olympiques d’Hiver

Porte-drapeau de la délégation française, le king du biathlon Martin Fourcade vise pas moins de six médailles en Corée du Sud. Autour du district de Pyeongchang, les autres athlètes tenteront de briller en ski alpin (Alexis Pinturault, Tessa Worley), patinage artistique (on mise vraiment gros sur le duo de danse sur glace Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron), ski acrobatique, snowboard, patinage de vitesse… On attend également avec impatience les exploits du fameux duo Philippe Candeloro-Nelson Montfort aux commentaires des compétitions de patinage.
Quand : 9-25 février
 : Pyeongchang, Corée du Sud

Real Madrid-PSG

C’est le match des huitièmes de finale de la Ligue des Champions que tout le monde attend (avec Chelsea-Barcelone). Premier de son groupe, le PSG est tombé sur l’équipe la plus forte en Europe depuis plus deux ans. Et même si les hommes entraînés par Zinedine Zidane sont un peu moins bien ces dernière semaines, ils pourront toujours compter sur Ronaldo pour sauver la Maison Blanche. De son côté, Paris, avec ses deux recrues à 400 milllions d’euros (Neymar et Mbappé), ne peut se permettre de perdre une nouvelle fois avant les demi-finales. L’hiver foot s’annonce bouillant !
Quand : 14 février (match aller à Madrid) et 6 mars (match retour à Paris)
 : Madrid et Paris 

Roland-Garros

Bon, on va faire court : si les genoux de Nadal vont bien, l’Espagnol laminera tout le monde Porte d’Auteuil. Un onzième titre pour lui donc (“La Onzima” comme l’on dit de l’autre côté des Pyrénées). Il faudra attendre Wimbledon (2-15 juillet) et l’US Open (27 août -9 septembre) pour avoir un peu de suspense. Même si l’année dernière ces deux grand chelem furent dénués de tout intérêt sportif. Si ce ne sont les records de Federer et Nadal (19 grand chelem pour le Suisse, 16 pour l’Ibère), encore eux…
Quand : 27 mai – 10 juin
 : Paris 

La Coupe du Monde de Football

Griezmann, Mbappé, Pogba, Dembélé, Lloris, Umtiti, Matuidi… Si avec ces joueurs-là (et les autres comme le mal-aimé mais serial buteur en Bleu Olivier Giroud), Didier Deschamps et sa chance légendaire (nous savons rester polis) ne mènent pas l’équipe de France au titre de champion du monde 20 ans après les Bleus de Zizou, nous n’y comprenons plus rien. Bon, il faudra aussi que le Brésil, l’Allemagne et l’Espagne se loupent un peu… Mais ça peut arriver ! Par ailleurs, on attend comme des fous les matchs de l’Argentine.
Quand : 14 juin – 15 juillet
 : Russie

Le Grand Prix de France de Formule 1

Dix ans après, la Formule 1 revient en France. Le Circuit Paul Ricard, au Castellet, succède à celui de Nevers Magny-Cours pour accueillir Hamilton, Vettel et consorts. Trois pilotes français seront, sauf retard à l’allumage, sur la grille de départ : Romain Grosjean, Esteban Ocon et Pierre Gasly. L’un d’eux espère évidemment rejoindre les trois seuls tricolores à avoir remporté le GP de France : Jean-Pierre Jabouille (1979), Réné Arnoux (1982) et Alain Prost (1981, 1983, 1988, 1989, 1990, 1993).
Quand : 24 juin
 : Le Castellet (Var-83) en France

Le Tour de France cycliste

Que Christopher Froome, quadruple vainqueur de la Grande Boucle, soit là ou non (rapport à son contrôle antidopage anormal révélé en décembre dernier), les routes de France seront une nouvelle fois envahies par une foule en délire.
Quand : 7-29 juillet
 : France (et un peu en Espagne)

La Ryder Cup

Pour la première fois de son histoire, la mythique Ryder Cup pose ses valises et ses clubs en France ! Au Golf National plus exactement. Créée en 1927, la Ryder Cup se tient tous les deux ans, alternativement en Europe et aux Etats-Unis. Pendant trois jours, les équipes, composées chacune de 12 joueurs, s’affrontent en double puis en simple : en Foursome le vendredi (les deux joueurs de chaque équipe jouent chacun leur tour la même balle), en Fourball le samedi (les deux joueurs de chaque équipe jouent leur propre balle), en face-à-face individuel le dimanche. Soit 28 points au total. En cas d’égalité sur une partie, le point est partagé. Si il y a égalité 14-14 à la fin des trois jours de compétition, le tenant du titre conserve le trophée (en l’occurence les États-Unis). La Ryder Cup est le troisième événement sportif le plus suivi au monde à la télévision derrière la Coupe du Monde de football et les Jeux Olympiques d’été. Il serait donc dommage de rater cette 42è édition et cette première en France. Surtout que Tiger Woods devrait être de la partie.
Quand : 28-30 septembre
 : Guyancourt (78-Yvelines) en France.

autre source

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment