03252017Headline:

Un homme d’affaire ivoirien est sur le point de racheter le RC Lens

goore lance

Il a eu ses comptes bancaires gelés par le régime Ouattara, aujourd’hui Charles Kader Goore est sur le point de racheter le RC Lens

En difficultés financières (le club est menacé de dépôt de bilan, ce qui entrainerait le chômage des 180 salariés), Gervais Martel, président du Racing Club de Lens est depuis un moment, à la recherche d’un mécène. Selon L’Equipe, ce mécène pourrait bien avoir été trouvé en Côte d’Ivoire.

En effet, L’Equipe informe que le groupe ivoirien CKG, dont le propriétaire est l’homme d’affaires omanais-ivoirien de 46 ans Charles Kader Gooré, adossé au Fonds souverain omanais devrait reprendre vite le RC Lens [Ligue 2]. D’après les informations du quotidien, Didier Poulmaire, l’avocat qui représente l’ivoirien Gooré en France, serait désormais sur le point de finaliser le rachat. Cette reprise doit impérativement se concrétiser avant le passage devant la DNCG, soit sous quinze jours.

Il faut préciser que Charles Kader Gooré, le potentiel repreneur du RC Lens, est déjà très lié au domaine du ballon rond. Il est d’ailleurs très sollicité par plusieurs clubs européens (un club anglais, un suisse et un belge). Mais il a donné sa priorité au Racing Club de Lens à cause du passé du RC Lens, un club francophone où de nombreux joueurs africains se sont illustrés.

Pour la petite histoire, il faut préciser que le président français François Hollande a en son temps donné un coup de pouce à Gervais Matel afin de rentrer en possession des fonds promis par l’homme d’affaires azerbaïdjanais Hafiz Mammadov. En effet, francetvinfo.fr informe que lors de sa visite officielle en Azerbaïdjan, le président français François Hollande avait pris Gervais Matel dans sa délégation. Le président de la République l’avait introduit auprès du président azerbaïdjanais Ilham Aliyev, révèle francetvinfo. L’objectif de ce coup de pouce tant du président francais que de celui de son premier ministre était de sauver des emplois. C’est en tout cas ce révèle le député socialiste du Pas-de-Calais, Nicolas Bays, qui a sollicité l’intervention du président Hollande: «Pour être clair, j’ai alerté le président sur les conséquences économiques notamment en terme d’emplois ainsi que sur l’investissement public lié au nouveau stade qu’il y aurait eu si Lens était descendu donc liquidé. Qu’il fallait prévoir les conséquences et qu’il faudrait y apporter des réponses. Je sais que le président de la République a le respect strict des institutions. Je suis sûr qu’il n’a rien fait qu’il ne devait pas faire». francetvinfo rapporte que la réponse du président français aurait été «Je m’en occupe en ce moment-même».

C’est donc cette situation aux conséquenses économiques et sociales inestimables que serait entrain de sauver l’ivoirien Charles-Kader Gooré.

Pour rappel, Charles Kader Goore fait partie des ivoiriens dont les comptes bancaires sont gelés par le régime Ouattara depuis la crise postélectorale car accusé d’être un pro Gbagbo puisqu’il était directeur de campagne du candidat Laurent Gbagbo à Bediala.

L’Ivoirien vit désormais entre Mascate (capitale du sultanat d’Oman), Miami et le Ghana où son groupe est désormais domicilié.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment