10202017Headline:

Une récompense de 5 Millions pour Ta-Lou et les médaillés d’or des jeux de la Francophonie

Les athlètes et artistes ivoiriens, médaillés aux jeux de la Francophonie qui se sont déroulés fin juillet à Abidjan, vont recevoir des primes, a annoncé le gouvernement ivoirien mercredi.

Les médaillés d’or ivoiriens, dont Marie-Josée Ta-Lou et ses équipières sur le relais 4x100m, obtiendront une récompense de 5 millions de francs CFA (7.600 euros), a indiqué le porte-parole du gouvernement Bruno Koné à l’issue du conseil des ministres.

Les médaillés d’argent seront gratifiés de 3 millions de FCFA (4.600 euros) et les médaillés de bronze d’un million de FCFA (1500 euros).

Le sprinteur Arthur Cissé Ngue, second au 100 m et au 200m, et membre du relais 4×100 qui a décroché l’or, touchera la plus grosse somme.

Les autres stars du sprint ivoirien Ben Youssef Meité (6e du 100 m des JO à Rio) et Murielle Ahouré (vice-championne du monde du 100 et 200 en 2013) n’avaient pas fait le déplacement pour mieux préparer les Mondiaux à Londres, où Ta-Lou (4e du 100 et 200m à Rio) sera aussi une des favorites.

La Côte d’Ivoire a été classée sixième des jeux avec 19 médailles: six en or, huit en argent et cinq en bronze.

“Ces résultats ont été jugés satisfaisants par le gouvernement qui a décidé de témoigner la reconnaissance de l’Etat et du peuple ivoiriens à l’endroit des sportifs et des artistes qui ont porté haut le drapeau ivoirien pendant ces jeux”, a déclaré Bruno Koné.

Les médaillés seront également décorés de l’ordre du mérite, a-t-il précisé.

Les huitièmes jeux de la Francophonie ont réuni du 20 au 30 juillet près de 4.000 athlètes et artistes francophones à Abidjan, la capitale économique ivoirienne.

Ces jeux de la Francophonie, qui ont lieu tous les quatre ans, combinent des épreuves sportives et des concours culturels, ouverts aux 18-35 ans. Ils visent à promouvoir les talents de la jeunesse francophone.

lebabi

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment