10222020Headline:

VIDEO/ Serge Aurier au coeur d’une nouvelle polemique/il est encore vivement critiqué par les médias français

Ses récents déboires ont fini par faire de lui la tête de turc de son équipe. Serge Aurier est encore vivement critiqué par les médias français.

Titulaire indiscutable au poste de latéral droit en club, Serge Aurier a perdu sa place lorsqu’il a pris part à la CAN 2017 avec les éléphants de Côte d’Ivoire. Éliminé dès le premier tour,  Aurier retourne en club. Toutefois, Thomas Meunier sa doublure au PSG, a assuré l’intérim à bon escient, obligeant l’entraîneur a gardé Serge Aurier sur le banc pour l’instant en ligue des champions comme en championnat. Normal que le « crazy child » Aurier ne le digère pas facilement, raison pour laquelle il s’efforce à l’entraînement de prouver qu’il mérite sa place dans le onze de départ. Comme lors de la défaite à Barcelone, Serge doit se contenter de jouer le rôle de remplaçant ou de profiter des matches de seconde zone. Jusque-là aucun souci. Mais hier dimanche, dans la rencontre opposant le PSG à Lorient, Thomas Meunier, titulaire a un genou à terre. Il est touché à la cheville à la 73e minute, et il souhaite se faire remplacer. Unai Emery, l’entraîneur du PSG, demande à Serge Aurier de se préparer. Mais l’international ivoirien qui voyant le match se clore allègrement, n’avait pas son maillot et n’était pas prêt à faire son entrée immédiatement. Il lui a fallu donc du temps, pour s’habiller et chausser ses crampons. En gros, il lui a fallu huit minutes pour se changer.

L’a-t-il fait exprès? Certains médias français et consultants sportifs répondent par l’affirmative. L’entraîneur quant à lui, a répondu aux journalistes au terme de la rencontre, qu’il avait accordé quelques minutes à Aurier pour se changer vu qu’il n’était pas prêt.

Cette péripétie aura forcément des effets dans un futur proche. Si elle empire, Aurier risque de changer d’air en fin de saison. Lui qui fait partie des cinq meilleurs à son poste dans le monde, ne se contentera sûrement pas du banc de touche. Et ce ne sont pas les clubs prétendants pour l’accueillir qui manquent.

On attend de voir.

Source: Lifemag-ci

Comments

comments

What Next?

Related Articles