03292017Headline:

VIDEOS/Championnats européens: qui sont les 15 joueurs africains ayant le mieux démarré la saison ?

Serge Aurier

Pour ce début de saison 2015, Jeune Afrique a choisi, comme lors de la saison dernière, de s’adonner à l’exercice de classer les meilleurs joueurs en combinant des éléments objectifs (nombre de buts marqués, de passes réussies, d’arrêts effectués) et d’autres, plus subjectifs, comme l’impression dégagée, l’implication défensive ou la prise d’initiatives.

Quitte à exclure quelques stars pas encore tout à fait à leur meilleur niveau, voici donc, avec l’aide de l’Observatoire du football, basé en Suisse, notre sélection des quinze meilleurs joueurs africains du début de saison dans les cinq grands championnats européens. Une sélection composée de jeunes et de moins jeunes, d’offensifs et de défensifs, de joueurs reconnus comme de révélations.

Le meilleur gardien

Carlos Kameni. Il y a des matchs où rien ne peut vous arriver. Contre le Real Madrid, Carlos Kameni l’a vérifié. Pendant 90 minutes, le Camerounais de 31 ans, portier de Malaga, a écœuré les stars madrilènes à Santiago Bernabeu. Auteur de huit parades décisives, il a réussi à museler Karim Benzema et Cristiano Ronaldo. Natif de Douala, Carlos Kameni n’a encaissé que trois buts en six matchs disputés depuis le 21 août dernier.

Les défenseurs

Joel Matip. En belle forme dans ce début de saison, le défenseur camerounais est apparu à quatre reprises sur sept journées dans le onze type du journal Kicker et il s’est également glissé le week-end dernier dans le onze européen de la semaine de la Gazzetta dello Sport. Le défenseur camerounais, habile dans les airs, précis dans les tacles et redoutable dans les interceptions, a été nommé deux fois homme du match cette saison et totalise deux buts en Bundesliga.

Serge Aurier. Selon l’Observatoire du football, Serge Aurier est le deuxième meilleur défenseur de France, derrière Thiago Silva. Titularisé sept fois en championnat, en plus de la finale du Trophée des Champions, lors de laquelle il a marqué face à Lyon, l’Ivoirien a gagné sa place dans le couloir du Paris Saint-Germain. Précis dans ses tacles, dans ses passes, présent dans les duels aériens et le jeu en petit périmètre, il n’hésite pas à se porter vers l’avant. Dernièrement, contre Nantes, il a même encore inscrit un but, en ciseau, en pleine surface adverse. L’ancien joueur du RC Lens va en outre retrouver la Ligue des champions après une période de suspension.

Chancel Mbemba. Il est l’un des défenseurs les plus performants du championnat d’Angleterre, en ce début de saison. À 21 ans, l’international congolais est un pilier de la défense du club de Newcastle, où il peut également jouer milieu défensif. Fort physiquement, sûr dans ses interceptions et ses relances, il s’est d’ores et déjà imposé en Premier league grâce à ses nombreuses interceptions, parmi les plus élevées de ce début de championnat.

Faouzi Ghoulam. Un temps courtisé par le Paris Saint-Germain, Faouzi Ghoulam continue de faire le bonheur du Napoli, en Italie. À 24 ans, le défenseur droit dégage une belle assurance dans les passes et dans les duels aériens, notamment lors du match contre la Juventus. Lors de ses quatre dernières titularisations, l’équipe napolitaine n’a encaissé qu’un but, lors de sa victoire contre le champion turinois (2-1). Au pays de la défense cadenassée, l’Algérien s’est fait sa place.

Samuel Umtiti. L’Olympique lyonnais n’est actuellement pas dans la meilleure des formes. Pourtant, le Camerounais Samuel Umtiti a été classé par l’Observatoire du football troisième meilleur défenseur du championnat de France en ce début de saison. À 21 ans, il a été titulaire à huit reprises en championnat et une fois en Ligue des champions. Avec plus de 85% de passes réussies, le Lyonnais, qui peut évoluer au centre et à gauche, dégage une expérience et une assurance certaine dans la transmission et la conservation du ballon. Surveillé par le Real Madrid ou Chelsea, Samuel Umtiti avait cependant signé une onéreuse prolongation de contrat au bord du Rhône.

Les milieux de terrain

Riyad Mahrez. Dans un championnat anglais aux effectifs et aux budgets pléthoriques, l’Algérien Riyad Mahrez réalise un des meilleurs débuts de saison, au poste de milieu offensif de Leicester. Pouvant jouer à gauche comme à droite, (Angleterre, origine algérienne), sa qualité de passe et ses dribbles lui ont permis d’inscrire cinq buts en sept matchs et 565 minutes de jeu en championnat. Le milieu d’1,79m et de 61 kilos a été désigné homme du match à quatre reprises sur ces sept mêmes rencontres.

Wahbi Khazri. Précis, généreux, âpre dans les duels mais aussi efficace devant le but, Wahbi Khazri est l’une des révélations du championnat de France. Fort de deux passes décisives face à l’Olympique lyonnais lors de la huitième journée, le milieu des Girondins de Bordeaux s’est emparé des commandes du classement des passeurs de Ligue 1 avec quatre unités, dont trois sur phases arrêtées. À 24 ans, le milieu tunisien est en pleine forme. Quatre fois buteurs cette saison, il excelle notamment dans les passes longues et s’essaye sans rougir au coup franc direct. Largement de quoi débloquer un match.

Sadio Mané. Il est sans nul doute l’un des meilleurs milieux de terrain de la Premier League avec son club de Southampton. Buteur contre Swansea dans le cadre de la septième journée du championnat anglais, le Sénégalais a été récompensé par les supporters, qui l’ont élu meilleur joueur du club. Révélation du championnat l’an passé, il était la cible de Manchester United lors du mercato. Avec plus de 83% de passes réussies, le dribbleur totalise 485 minutes de jeu en Premier league cette saison.

André Ayew. On se demandait dans quoi André Ayew s’embarquait voici quelques semaines, alors qu’il prenait la direction de Swansea, au moment de quitter l’Olympique de Marseille. Mais le Ghanéen a peut-être eu le nez creux. Alors que Marseille enchaîne les revers en France, lui s’éclate en Premier league, où sa conservation de balle fait merveille. En sept matchs, le milieu compte trois buts. Désigné meilleur joueur du mois d’août, il a contribué, avec Bafetimbi Gomis, à hisser son équipe à la quatrième position du classement. Depuis, les Gallois ont reculé, à la 11e place, mais reste devant Chelsea et juste derrière Liverpool, clubs aux budgets autrement plus importants.

Assane Dioussé. Il est l’un des grands espoirs du football sénégalais. Évoluant à Empoli, en Italie, il a disputé sept matchs cette saison, dont six en tant que titulaire. Alors qu’il vient d’avoir 18 ans, le milieu de terrain a impressionné lors du début de saison, notamment contre le Milan AC, lorsque, malgré la défaite de son équipe, il a éclipsé le milieu milanais. Le club lombard a même aussitôt tenté, en vain, de le recruter, tandis que le jeune Assane avait déjà été courtisé par Chelsea. Pas sûr que le Sénégalais résiste aux sirènes des grandes écuries européennes lors du mercato hivernal.

Les attaquants

Pierre-Emerick Aubameyang. Difficile d’arrêter le Gabonais en ce début de saison. Auteur d’un doublé le week-end dernier face à Hoffenheim, l’international en est à sept matches consécutifs avec au moins un but inscrit. Avec 9 réalisations à son compteur, il est le seul à suivre le rythme infernal imposé cette semaine par Robert Lewandowski, qui a inscrit avec un quintuplé puis un doublé la semaine dernière. Dans son sillage, le Borussia Dortmund en est à 21 buts inscrits en 7 matchs de championnat. Un train de premier de la classe, sauf quand le Bayern Munich fait partie de votre championnat.

Diafra Sakho. Si West Ham figure à la troisième place de la Premier league derrière les deux clubs de Manchester, Diafra Sakho n’y est pas pour rien. L’attaquant sénégalais jouait pourtant encore en troisième division française en 2012. Depuis, il impressionne. Avec trois buts en sept matchs, il a notamment permis à son équipe de faire tomber Manchester City, qui restaient sur huit mois d’invincibilité. Titulaire à deux reprises en coupe de l’UEFA, il y a inscrit deux buts. Pas avare en repli défensif, il pâtit encore parfois d’un coupable déchet technique, mais son association avec Dimitri Payet risque de faire parler encore un moment.

Mohamed Salah. Avec trois buts lors de ses trois derniers matchs avec l’AS Rome, l’ancien sociétaire de Chelsea, Mohamed Salah, réalise un bon début de saison et semble désormais lancé. Avec 430 minutes disputées en Série A, 86,3% de passes réussis, l’Égyptien, milieu offensif ou attaquant pouvant évoluer sur les flancs gauche ou droits, est une valeur sûre dans la transmission et le dribble. Il a notamment inscrit le quatrième but de son équipe face à Carpi, a été élu une fois joueur du match. Il est en revanche encore un peu juste dans le repli défensif.

Michy Batshuayi. Dans un Olympique de Marseille en perdition, l’un des seuls motifs de satisfaction est sans doute la performance de Michy Batshuayi. Très isolé, l’attaquant belge, d’origine congolaise, tente de surnager, même s’il n’y parvient pas à chaque match. Né en 1993, le prometteur Marseillais a marqué à cinq reprises depuis le début de saison avec plus de 84% de passes réussies, démontrant des qualités de dribbles et de finition qui lui permettent de justesse de rentrer dans ce classement. Toutefois, il n’échappe pas au marasme du collectif marseillais avec des insuffisances dans les duels ou encore dans la conservation du ballon.

Mathieu Olivier

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment