10222017Headline:

Abidjan:Pour Lutter contre les agressions La Matca veut doter les taxis compteur de Gps

 

taxi compteursPour Lutter contre les agressions, vols, braquages: La Matca veut doter les taxis compteur de Gps

Pour lutter efficacement contre les agressions de tout ordre dont sont victimes aussi bien les passagers que les chauffeurs, la Mutuelle des taxis compteurs d’Abidjan (Matca) veut doter ses véhicules d’un système de géolocalisation (Gps- système de localisation mondial).

C’est ce qu’a laissé entendre Guedou Elie Ousmane, directeur général de cette société. Il a levé un coin du voile sur la stratégie qu’il compte mettre en place pour lutter contre ce phénomène qui prend de plus en plus de l’ampleur, au cours d’une cérémonie d’échanges de vœux qu’il a eue avec la presse, le 23 janvier 2015, dans un grand restaurant, à Cocody. « Les taxis compteurs seront alors tracés et tous leurs mouvements seront suivis. Le reste, je ne peux pas vous dire davantage. Nous serons les premiers en Afrique à utiliser cette technologie qui permettra d’assurer la sécurité des clients mais aussi de nos sociétaires », a-t-il souligné. M. Guedou a également annoncé la construction d’un centre médical au profit des sociétaires et la poursuite de la politique de décentralisation de cette entreprise.

Pour ce qui est du bilan de l’année écoulée, le Dg de cette mutuelle a fait savoir qu’en 2014, plus de quatre milliards de francs Cfa de chiffre d’affaires ont été réalisés. « En termes de règlement des sinistres, nous avons payé plus de 1,3 milliard de francs Cfa. Ce sont des chiffres provisoires. Au sortir du conseil d’administration qui se tiendra bientôt, nous pourrons vous donner les chiffres précis. Mais, il faut noter que ces résultats sont en nette progression par rapport à 2013 », a-t-il fait observer.

Guedou Ousmane a indiqué qu’en 2015, l’objectif sera de poursuivre les projets de développement de la mutuelle. « Nous voulons faire de notre entreprise, un instrument de développement et de création de la richesse pour que les sociétaires sentent qu’ils sont mutualistes et qu’ils profitent des retombées de leur mutuelle. Ce que nous recherchons avant tout, c’est la stabilité de notre société. Nous sommes tous de passage et nous devons comprendre que les actes que nous posons au quotidien doivent avoir un seul but, l’intérêt des mutualistes », a-t-il noté, non sans lancer un appel au rassemblement et à l’union de tous les sociétaires.

Jonas BAIKEH

Soir Info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment