06232018Headline:

Code de la route: Voici pourqoui Des motards vont circuler partout dans la ville d’Abidjan

Abidjan/Code de la route: Des motards pour réprimer plusieurs infractions dont l’usage du téléphone au volant

Pour la sécurisation des fêtes de fin d’année, la police nationale a mis au point un dispositif de motards en vue de réprimer des liées au code de la route dont l’usage du téléphone au volant dans le district d’Abidjan, selon un communiqué publié ce mardi.

“Dans le cadre de la sécurisation des fêtes de fin d’année, un dispositif de motards ayant pour mission la répression des infractions liées au code de la route sera déployé sur les artères principales du District d’Abidjan pour garantir la fluidité et la sécurité”, lit-on.

Les différentes infractions qui seront réprimées par ces motards sont entre autres
l’usage du téléphone au volant, le non-respect des feux tricolores, le non-respect de la priorité, le chevauchement de la ligne continue, l’embarras volontaire de la chaussée, le mauvais stationnement, le jet de débris sur la chaussée, le défaut d’assurances et le défaut de visite technique, selon la note de la direction générale de la police nationale.

En octobre 2013, la porte-parole adjointe du gouvernement, Affoussiata Bamba-Lamine, a indiqué, ce vendredi 18 octobre, à la fin d’un conseil des ministres extraordinaire, que le conseil a adopté un décret portant interdiction de l’usage des téléphones portables  et de tout autre moyen de communication au volant. Tout contrevenant à cette disposition qui entre en vigueur à partir de sa date de publication ( vendredi 18 octobre 2013) paiera une amende de 10.000 Fcfa,  selon la ministre Affoussiata Bamba-Lamine.

« Nul n’ignore les risques liés à l’utilisation du téléphone portable au volant. A ce jour, même si notre pays ne dispose pas encore de statistiques fiables, des études dans d’autres pays ont démontré que les utilisateurs du téléphone portable au volant font en moyenne 38% plus de collisions que les non utilisateurs de téléphones au volant », a-t-elle ajouté. Cette interdiction, poursuit-elle, « concerne le téléphone et le kit mains libres qui, selon les mêmes études, s’avère être aussi dangereux.»

Les usagers de la voie publique sont invités à “respecter scrupuleusement” les règles liées au code de la route pour garantir la fluidité et la sécurité.

En 2016, une force mixte de 4.703 éléments a été déployée dans tout le district d’Abidjan pour la sécurisation des festivités de fin d’année.

Autre presse

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment