05262019Headline:

Côte d’Ivoire/ HIGH-TECH : bientôt la connexion internet 5G à Abidjan

Le Directeur de Cabinet adjoint du ministère ivoirien de l’Économie numérique et de la poste, Modibo Samaké, a annoncé lundi à Abidjan un quatrième câble sous-marin, Main One, devant permettre de renforcer le haut débit Internet en Côte d’Ivoire d’ici à fin 2019.

Samaké s’exprimait sur les opportunités et les chantiers en matière de TIC (technologies de l’information et de la communication) en Côte d’Ivoire, à l’occasion d’un forum d’Affaires ivoiro-mauricien, tenu dans un hôtel au Plateau, la cité administrative d’Abidjan.

« En matière de connectivité, la Côte d’Ivoire est vraiment bien fournie, avec trois câbles qui sont opérationnels SAT-3, ACE, WACS et d’ici la fin de l’année, un quatrième câble, Main One, qui va nous permettre d’avoir une capacité Internet abondante en Côte d’Ivoire », a dit Modibo Samaké.

Avec l’avènement de ce quatrième câble sous-marin, ajoutera-t-il, « on devrait pouvoir ressentir la différence dans nos poches par une réduction au niveau du coût d’accès Internet ». Et ce, grâce à la diversification des services, la concurrence et l’accroissement des bandes passantes internationales.

L’accès au très haut débit est fortement tributaire des câbles sous-marins. La Côte d’Ivoire a une convention avec trois opérateurs détenant les câbles sous-marins SAT-3, ACE et WACS (West africa cable system). Le pays qui envisage d’être un hub numérique veut davantage accroître ce dispositif.

La Côte d’Ivoire a à ce jour installé quelque 5.000 Km de fibres optiques sur 7.000 Km prévus. Le pays ambitionne, à travers ce projet, d’étendre le réseau haut débit à toutes les régions, favorisant ainsi un accès à Internet et aux services digitaux.

Lire sur AFRICADAILY

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment