11212017Headline:

Fibre optique entre Orange, Bouygues, Huawei, Vodafon / Qui sera devant?

En côte d’ivoire, le marché des télécoms serait-il en train de devenir fou ? En tout cas, les événements s’y précipitent depuis quelques mois à la vitesse d’une connexion haut débit depuis l’appel d’offre pour le marché public destiné à gérer 7000 km national de fibre optique.

Surenchères délirantes pour le rachat de ce juteux contrat. Le périodique spécialisé dans le déballage des informations confidentielles « la lettre du continent » dans sa sa dernière livraison livre des secrets de cette course au marché. A en croire aux informations , la grande filiale chinoise Huawei qui a déjà financé une partie des investissements à hauteur de 50 millions de dollars sous forme de prêt à Linximbank chinoise. Quatre opérateurs français auraient déposé leurs dossiers pour cette fameuse offre, Finagestion, l’ancienne filiale du groupe Bouyges rebaptisé Eranove, mais aussi Orange, Bouygues énergies et services ainsi que le groupe canal plus.

Notons que l’Agence française pour le dévéloppement participe déjà à hauteur de 100 millions d’euros pour la pose de plusieurs centaines de km par les groupe Bouygues, Sagem communication et policonseil, filiale de Bolloré. Pour sa part Orange ci qui possède son propre réseau de fibre optique lancé pour les particuliers depuis décembre a de bonne connexion avec le pouvoir ivoirien via le directeur de son antenne locale Mamadou Bamba comme l’indique l’hebdomadaire. Quant aux groupes anglo-saxons tels que Vodafon,liquid telecom,econet…le dossier est géré par le premier ministre Amadou Gon.

Yoboué Anicet

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment