12082016Headline:

L’Ere du president Donald Trump /Apple dejà Prêt a rapatrier sa production de iPhone aux Etats-Unis

iphone-production

Et si Apple fabriquait l’iPhone aux Etats-Unis pour faire plaisir à Trump?

Est-ce la perspective de voir Donald Trump lui réclamer de rapatrier sa production aux Etats-Unis ou une envie subite de réduire l’empreinte carbone de ses iPhone? Selon le quotidien économique japonais Nikkei, Apple aurait demandé à ses deux principaux assembleurs taïwanais, Foxconn et Pegatron, d’étudier la faisabilité d’un assemblage de ses smartphones sur le sol national. Foxconn aurait accepté la requête, mais pas Pegatron.

Un choix qui serait politique, pas économique

Selon une source anonyme citée par le Nikkei, les fournisseurs d’Apple pensent que la firme américaine anticipe une demande du président élu Donald Trump, ce dernier ayant nommément cité Apple durant sa campagne, en affirmant que c’est aux Etats-Unis et non en Chine que ses produits devraient être fabriqués. Si c’est le cas, Apple a vraiment pris la question très en amont, puisqu’il aurait fait cette demande à Foxconn au mois de juin. Ce qui lui permettrait d’être immédiatement prêt à motiver sa réponse au gouvernement le moment venu.

Apple pourrait aussi être mu par la volonté de coller à l’air du temps pour renforcer son image de marque. Les électeurs étant sensibles au discours sur le patriotisme économique, la firme pourrait chercher à exploiter le filon.

Economiquement en revanche, un rapatriement de l’assemblage aux Etats-Unis aurait un impact négatif, sauf si les produits sont vendus plus cher.

Les Etats-Unis ne feraient que l’assemblage final

Il ne faut pas non plus imaginer que les iPhone ou les iPad seraient produits aux Etats-Unis de A à Z. La demande d’Apple concerne selon le Nikkei uniquement l’assemblage. La production des différents composants, elle, passe par de multiples pays. Wired a expliqué que deux douzaines de fournisseurs sur trois continents étaient à l’origine des pièces contenues dans le téléphone. Certaines font le tour du monde, passant d’un intermédiaire à l’autre, avant d’atterrir dans les usines d’assemblage de Foxconn en Chine.

LExpress.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment