03292017Headline:

Une vue de la Côte d’Ivoire en 2025 ?

Abidjan 2025

Raffinerie à San Pedro, parc zoologique à Yamoussoukro, complexe musical à Abidjan… Les chantiers d’aujourd’hui dessinent le pays de demain.

Rejoindre Bouaké par l’autoroute depuis Abidjan pour aller faire ses emplettes au grand marché à l’architecture futuriste. Prendre un train pour Bamako ou Ouagadougou après un séjour de détente sur les longues plages de sable fin qui ourlent le littoral… La Côte d’Ivoire et l’Afrique de l’Ouest, en pleine émergence, goûteront-elles enfin aux fruits de la modernité, symbolisés par l’irruption d’une société des loisirs ? Les autorités ivoiriennes jurent de relever le défi à l’horizon 2025, avec l’objectif de promouvoir le rapprochement des populations et l’intégration régionale.

Les travaux du tronçon autoroutier entre Yamoussoukro et Bouaké viennent d’être lancés. La réalisation plus de 1 000 km de voies ferrées d’ici à 2025, entre San Pedro et Bamako, avec une interconnexion vers le Niger, est à l’étude. Parallèlement, la rénovation de la ligne Abidjan-Ouagadougou par le groupe Bolloré est en cours. « Mais attention, prévient Gaoussou Touré, le ministre des Transports, aucun train n’est rentable en Afrique s’il ne transporte pas d’abord des marchandises. »

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment