01162017Headline:

Voici Pourquoi vous devez arrêter de charger votre téléphone la nuit

cell chargeur

ÉCOLOGIE – Sans s’en apercevoir, lorsque nous laissons notre téléphone en charge tout au long de la nuit, nous gaspillons énormément d’énergie. Voici 4 astuces faciles à mettre en œuvre pour donner un coup de pouce à la planète.

Depuis bien longtemps vous rechargez votre smartphone en le branchant avant de vous coucher. Sans le savoir, vous faites du mal à la planète. Alors que la COP21 bat son plein, on s’est dit que c’était l’occasion idéale pour vous aider à vous débarrasser de cette mauvaise habitude. Parce que tout ça, en plus, vous coûte cher.

“Même quand le téléphone est chargé à 100%, le transformateur qui se trouve sur la prise, lui, absorbe de l’électricité en continu, explique à metronews Florence Clément, chargée de l’information à l’Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Énergie (Ademe)”. Il y a cinq ans, il fallait quatre heures pour recharger son téléphone mais aujourd’hui il faut compter deux heures tout au plus, assure la porte-parole de l’Ademe.

Environ 70 euros par an

“On ne s’en rend généralement pas compte, mais presque tous les appareils électriques continuent à consommer de l’électricité tant qu’ils restent branchés à la prise, car un courant résiduel circule toujours”, poursuit Florence Clément. Et cela, même si vous appuyez sur le bouton “arrêt”. C’est ce qu’on appelle les “veilles cachées”, précise la spécialiste.

Pour vous faire une idée, la consommation d’électricité pour l’éclairage représente 12% de la facture globale… contre plus de 14% pour l’informatique, selon l’Ademe. Le coût pour votre facture ? 70 euros par an, avec 14 équipements électriques plus ou moins récents restés branchés du soir au matin, d’après une étude menée par le site GuideTopTen.fr.

Deux réacteurs nucléaires à plein régime

“Le geste d’éteindre la lumière quand on sort d’une pièce est aujourd’hui un réflexe pour des millions de Français, mais nous avons perdu en revanche l’habitude d’éteindre nos appareils électroniques”, estime Florence Clément, qui estime que l’affichage de l’étiquette énergie devrait être imposé au matériel informatique, au même tire que l’électroménager.
Car si l’on prend l’ensemble des foyers français, ce sont près de 2300 mégawatts qui partent en fumée à chaque instant. Au niveau national, cela représente l’équivalent de la production de deux réacteurs nucléaires, pour un coût de 2 milliards d’euros, à en croire les estimations du cabinet Powermetrix. Prêt pour le changement ?

.metronews.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment