02022023Headline:

COTE D’ IVOIRE :Serge Bilé, à la découverte d’un auteur défenseur du monde noir

Serge Bilé est un journaliste franco-ivoirien né le 26 juin 1960 à Agboville. Il a travaillé à Martinique la Première et a assuré le journal télévisé de cette antenne de juillet à août 2019. Il a été étudiant à la fac de lettres et a enseigné de 1990 à 1991 l’allemand à la maison d’arrêt de Poitiers. Après sa maîtrise, il devient en 1993, journaliste à RFO Paris. Il passe de là à RFO Guyane, puis à RFO Martinique.

Écrivain et producteur-réalisateur, il est l’auteur d’essais et de documentaires sur le monde noir africain, antillais et sud-américain. Il est également fondateur, en 1994, d’Akwaba, association interculturelle ivoirienne et martiniquaise qui a pour but de créer des liens entre les Africains et les Antillais. En 1995, l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire lui décerne le prix Ebony.

Passionné de musique, il a également écrit pour de nombreux artistes. Il est l’auteur de la chanson Nouveau Monde, distinguée par la Sacem et enregistrée au profit de l’Unicef par une pléiade de célébrités. En janvier 2005, dix ans après le documentaire Noirs dans les camps nazis (1995), il publie l’essai Noirs dans les camps nazis. Le livre est très critiqué par trois historiens, Joël Kotek, Tal Bruttman et Odile Morisseau, qui en dénoncent les erreurs et l’absence de rigueur scientifique.

Créatif, Serge Bilé produit et réalise aujourd’hui des documentaires sur le monde noir. Thèmes historiques et rares : les Boni de Guyane, prime au festival du film de Montréal, Noirs dans les camps nazis et plus récemment Maurice, le saint noir. Il est l’auteur de la comédie musicale Soweto, sur la vie et le combat de Nelson Mandela, plébiscitée aux Antilles et au Casino de Paris. En 2001, il a signé quelques chansons de l’album de la diva martiniquaise Giselle Baka, dont “Je t’aime” devenu un véritable tube dans la Caraïbe régulièrement diffusé sur les radios FM

Comments

comments

What Next?

Recent Articles