04192024Headline:

Trafics d’espèces protégées: un ex-militaire et ses présumés complices interpellés

Les arrestations ont été possibles grâce au fruit de la collaboration entre l’Unité de lutte contre la Criminalité Transnationale Organisée (UCT), la Direction de la Police forestière et de l’Eau du Ministère des Eaux et Forêts (DPFE-MINEF) et EAGLE-Côte d’Ivoire dont ils ont bénéficié l’assistance technique.

C’est en début de matinée du 04 mars 2024 que les hommes de l’UCT, de la DPFE-MINEF avec l’appui technique de EAGLE – Côte d’Ivoire, une ONG spécialisée dans la lutte contre le trafic des espèces animales sauvages protégées sont arrivées dans la ville de Gabiadji où étaient retranchés quatre présumés trafiquants d’ivoires d’éléphants. L’assaut a été mené au moment où ces derniers s’apprêtaient à passer à la vente de leur contrebande. Les quatre trafiquants dont un ex-militaire ont été interpellés avec en leur possession deux grosses pointes d’ivoires d’éléphants appartenant à un éléphant adulte.

Selon les éléments de l’enquête, les deux grosses pointes saisies sont le fruit du braconnage d’éléphants au sein du parc national de Taï où il n’en resterait qu’environ 300 pachydermes. Une version des faits soutenue par le colonel Diarrassouba Abdoulaye, directeur de la zone sud-ouest de l’Office ivoirien des parcs et réserves (OIPR) qui précise que les pointes d’éléphants ont été retirées d’un éléphant adulte mâle bien connu des fichiers de son service.

Cet éléphant a été abattu dans la partie sud du Parc national de Taï. Il devait faire l’objet de pose de collier cette année
« Cet éléphant a été abattu dans la partie sud du Parc national de Taï. Il devait faire l’objet de pose de collier cette année. C’était planifié pour le mois de mai. Je suis peiné en tant que conservateur. Tuer un éléphant de cette taille, c’est malheureux. C’est douloureux. », a déploré l’officier supérieur pour qui la perte de cet éléphant constitue une grosse perte pour le monde de la conservation et pour la Côte d’Ivoire. Il a poursuivi en appelant les autorités administratives, politiques et communautés locales à une implication dans la sensibilisation pour atteindre l’objectif de conservation.

What Next?

Recent Articles