05262022Headline:

Côte d’Ivoire : le ministre Amadou Kone nous présente les grands chantiers du secteur

Dans une vidéo diffusée au cours du rendez-vous mensuel d’échanges en ligne, dénommé “Gouv ’Talk”, avec le ministre des Transports Amadou Koné, sur la page Facebook officielle du gouvernement, les grands chantiers du secteur, relativement à des projets ainsi qu’à des réformes majeures, ont été présentés.
« Conformément au Plan national de Développement (PND 2021-2025) relatif au secteur privé et de l’investissement, la Côte d’Ivoire continue d’investir dans le secteur des transports dans la mise en œuvre de vastes projets de transport terrestre, aéroportuaire, maritime et lagunaire. Cela dans le but d’accroitre la mobilité urbaine et interurbaine des personnes et des biens et par ricochet de bonifier la contribution de cet important secteur qui varie entre 7 et 10% depuis 2017 dans le processus de formation de la richesse nationale », annonce le film d’une durée de 5 min.
Dans cette dynamique, des réformes ambitieuses relatives à la réorganisation du secteur, à la sécurité, à la sureté et à la fluidité des transports initiées dans le précédant PND 2016-2020 sont au cœur des actions du PND en cours.
A titre d’illustration, l’adoption le 7 juillet 2021 d’une stratégie quinquennale de sécurité routière reposant essentiellement sur la digitalisation des systèmes de formation, d’édition, d’évaluation, de contrôle, permettra à la Côte d’Ivoire de tenir ses engagements de réduction du taux de mortalité des accidents de la route de 50% à l’horizon 2030.
D’importantes réalisations sont aussi prévues dans les différents secteurs des transports.
Il s’agira entre autres, au niveau du secteur routier de développer le transport multimodal, d’accroître le transport de masse et de renforcer le renouvellement du Parc automobile national.
Au niveau ferroviaire, il sera question de réhabiliter les infrastructures d’exploitations existantes, de renouveler le parc de matériel roulant et d’acquérir de nouvelles rames voyageuses.
En ce qui concerne le transport maritime et fluvio-lagunaire, les interventions consisteront d’une part, à accroitre la compétitivité des ports par la poursuite des travaux de modernisation et d’extension. D’autre part, il sera question d’ouvrir le registre international pour l’immatriculation des navires et de créer un armement ivoirien en vue d’accroître les capacités opérationnelles des structures en charge de la sécurité et de la sureté maritime et portuaire.
Aussi, une étude relative à la navigabilité et à la mise en valeur des voies d’eaux intérieures et le balisage des plans d’eaux sera réalisée.
Pour ce qui est du transport aérien, il s’agira d’accroître la compétitivité des aéroports par la réalisation des travaux d’extension, de modernisation de l’aéroport international Félix Houphouët Boigny d’Abidjan et par la poursuite des travaux de rénovation, de réhabilitation et de mise aux normes des aéroports de l’intérieur.
La compagnie nationale Air Côte d’Ivoire, quant à elle, poursuit l’accroissement de sa flotte en vue de desservir de nouvelles destinations.
Le PND 2021-2025 dans sa composante “Transport” offre l’opportunité au secteur privé de prendre une part considérable dans cette ambition de faire de la Côte d’Ivoire un hub logistique avec un territoire au développement équilibré à travers la politique de décentralisation, de décongestion en dotant les villes secondaires de moyens de transports propres, modernes et surs.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles