06232024Headline:

Semaine de la sécurité routière : La sensibilisation s’intensifie, la PSSR dans les rues d’Abidjan

La lutte contre l’incivisme routier bat son plein dans le grand Abidjan depuis le démarrage de la deuxième édition de la semaine nationale de la routière.

Officiellement lancée le jeudi 2 mars 2023 par le ministre des transports, Amadou Koné, la deuxième édition semaine nationale de la sécurité routière est dans sa phase active dans le grand Abidjan avec le déploiement massif des agents de la police spécial de la sécurité dans plusieurs rues de la ville. Ce, en vue d’une vaste campagne de sensibilisation des usagers de la route et de répression contre les mauvais conducteurs à travers des dispositifs de contrôle et du barrage intelligent.

Tournée d’une équipe du Ministère
Ce samedi 4 mars 2023, deuxième journée de l’édition, les équipes du Ministère des transports conduites par Etienne Kouakou, le Conseiller Technique du ministre chargé des actions de la sécurité routière, Etienne Kouakou a sillonné les différents postes stratégiques de contrôle, de sensibilisation et répression installés dans les différentes communes.

Du carrefour “Anani” dans la commune de Port-Bouët, à la gare Gelti de Koumassi et à Cocody route de Bingerville où est installé un dispositif de barrage intelligent, cette équipe qui était accompagnée d’une délégation des agents de la Direction de la communication du Ministère des transports et de l’Office National de la Sécurité Routière (OSER), de DGTTC et de la Direction Régionale des Transports d’Abidjan. Tous engagés dans la lutte contre l’incivisme routier ont pris part à cette journée de sensibilisation des automobilistes.

A l’issus de cette tournée, Etienne Kouakou s’est réjoui des acquis de la première édition qui sont de plus en plus perceptibles sur le comportement des automobilistes et attend amplifier les actions.

“Aujourd’hui les comportements des usagers commencent à changer. La plupart des conducteurs portent leurs ceintures de sécurité. Donc c’est déjà une source de satisfaction pour nous. Il faudra consolider ces acquis en amplifiant les actions sur le terrain”, a t‑il fait savoir, appelant les automobilistes à persévérer sur cette lancée.
Et d’ajouté que la sensibilisation se poursuivra sur le respect des feux tricolores, et l’ensemble des règles générales de la circulation qui ramènent à une certaine responsabilisation sur la route et à une sécurité routière.

Toutefois, au cours de cette deuxième semaine de la sécurité routière, les messages porteront également sur le port de la ceinture de sécurité, de l’état mécanique des véhicules, du port du casque pour les engins à 02 et 03 roues et de la vitesse excessive.
C’est dans ce sens que le Directeur de la Police Spéciale de la Sécurité Routière, le commissaire divisionnaire Touré Abdul Kader, a déploré la circulation de véhicules en état défectueux ou défaut de phares qui seront successivement immobiliser et soumis au dispositif du barrage intelligent, l’une des innovations pour l’édition.

Pour rappel, la Semaine nationale de la sécurité routière qui a été instaurée par le gouvernement depuis début 2023 porte sur la sensibilisation et la répression en vue d’un changement de comportement et de la réduction des accidents de la circulation. Elle se tiendra chaque début de 3 au 10 de mois jusqu’en fin 2023 sur toute l’ensemble du territoire national, note-t-on.

 

What Next?

Recent Articles