01212020Headline:

Une grève de « gbakas » perturbe le transport à Yopougon

Pas facile de se déplacer ce mardi 14 janvier matin dans la commune de Yopougon au nord d’Abidjan. Une  grève de mini cars de transport en commun plus connus sous l’appellation « Gbaka » en cours, perturbe le transport.

C’est par centaines que les habitants très tôt sortis comme cela est de coutume pour se rendre à leur lieu de travail, peinent à trouver un véhicule. Notamment des « Gbakas ». Ce moyen de déplacement très prisé à Abidjan et surtout dans cette partie de la capitale économique du pays, pénalise ce matin les travailleurs, surpris par cet arrêt de travail insolite. Les conducteurs observent un arrêt de travail.

En cause, la pression municipale exercée sur eux par l’autorité municipale. Selon un chef de ligne Niangon-Bingerville, les mairies leur font payer des frais de stationnement à chaque fois que les véhicules marquent un arrêt pour prendre des passagers. Pourtant, soutient-il, comme tout transporteur, les gbakas payent les droits de stationnement.

Ce mardi matin,  les chauffeurs qui, en dépit de ces difficultés, voudraient travailler, font face à la furie de jeunes syndicalistes qui les empêchent de charger.  Les habitués de ce moyen de transport eux, sont contraints de se trouver d’autres moyens pour se déplacer.

7info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment