01192022Headline:

Affoussiata Bamba Lamine : “Il faut avoir l’humilité d’écouter la voix des autres”

C’est une unième sortie de l’ex-ministre ivoirienne de la Communication après celle relative au décès de l’artiste du Coupé-Décalé, l’oiseau de Dieu”, Skelly. Me Affoussiata Bamba ou Affousy Bamba, condamnée par la justice ivoirienne à 20 ans de prison dans l’affaire de tentative de déstabilisation impliquant Guillaume Soro et des proches, a réitéré de manière subtile sa détermination à poursuivre son combat pour la démocratie et l’état de droit en Côte d’Ivoire.

“Chers amis,
Le temps est ce maître invisible et insondable qui nous donne gracieusement des enseignements !
L’humilité est une vertu cardinale qu’il nous enseigne à travers ses signes !
Je nous invite donc à méditer cette pensée de notre illustre écrivain Jean-Marie ADIAFFI :
“Il faut avoir l’humilité d’écouter la voix des autres et plutôt que d’en comparer le timbre et la mélodie avec la nôtre, il faut l’entendre par ce qu’elle dit.”
Excellente semaine et Victorieux mois de septembre, qui tire à sa fin !” a-elle écrit ce lundi 13 septembre 2021.

Rappelons que Me Affoussiata Bamba Lamine rejette toujours la décision de justice la condamnant, elle et d’autres proches de Guillaume Soro, à des peines de prison allant de 17 mois à la perpétuité. Pour l’exilée politique, ce verdict, rendu, par le tribunal criminel d’ Abidjan, ne reflète rien d’autre qu’une obsession de présidence à vie du président Ouattara “qui s’était déjà substitué aux juges et avait annoncé à l’encontre de Guillaume Soro, une condamnation à perpétuité avant même le déroulement du procès”.

Sapel MONE

Comments

comments

What Next?

Related Articles