06192021Headline:

Armand Ouégnin, président de EDS persiste : « Gbagbo fera son premier meeting à Yopougon avec Bédié »

Afrique ma patrie” (Amp), est un mouvement politique proche du Front populaire ivoirien (Fpi) avec pour président, Gnégbré Kado. Le samedi dernier, ses membres ont tenu leur rentrée politique dans un espace à Yopougon Selmer, autour du thème : “Le retour du président Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire”. Comme invité et président de la cérémonie, le député de Yopougon, le président de Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (Eds) Armand Ouégnin. Celui-ci s’est penché sur la réconciliation nationale.

«Pour nous, la réconciliation devait se faire avec la libération de Laurent Gbagbo. Et nous avons atteint notre objectif. Laurent Gbagbo a été libéré et réhabilité par la justice internationale. Il a été non seulement libéré mais acquitté », a affirmé l’honorable Armand Ouégnin.Il a aussi noté que Laurent Gbagbo, à son arrivée, animera son premier meeting à Yopougon en compagnie du président du Pdci, Henri Konan Bédié.

« Il va arriver en Côte d’Ivoire. Il va arriver triomphalement et il sera accueilli triomphalement. Je n’ai jamais senti de haine en Gbagbo. Il revient sans aucune haine. Seuls les grands hommes sortent des situations difficiles qu’ils ont vécues. Laurent Gbagbo est un grand homme, c’est pourquoi il s’en est sorti. Les Ivoiriens veulent la réconciliation et la paix. Nous allons tout faire afin que le premier meeting de Laurent Gbagbo soit à Yopougon avec le président Henri Konan Bédié avant qu’il parte à Mama. Le retour de Laurent Gbagbo concerne tous les Ivoiriens », a conclu le député Armand Ouégnin. Le parrain, et représentant du président Laurent Gbagbo, était le ministre Léon Emmanuel Monnet par ailleurs président du comité d’accueil pour le retour de Laurent Gbagbo. Pour lui, le Fpi est un parti panafricaniste.C’est pourquoi Laurent Gbagbo a été combattu par le monde entier. « C’est pendant son investiture que le charnier de Yopougon a été fabriqué. Je sens que vous êtes prêts pour son retour. Laissons-les se mouvoir. Yopougon seule peut déverser 2,5 millions de personnes à l’aéroport le jour de son arrivée », a-t-il déclaré. A son tour, Dahi Nestor, président de la Jeunesse du Fpi a plaidé pour la libération de tous les détenus politiques et militaires.

« Nous avons tout pardonné. Gbagbo rentre pour la paix. Les jeunes du Fpi ne veulent pas la guerre. Laurent Gbagbo vient pour la paix et la réconciliation. Je dis à Diaby que la Cour pénale internationale (Cpi) a déclaré Laurent Gbagbo et Blé Goudé non coupables. Alors, qu’il cherche les coupables de ses victimes ailleurs. Bientôt, les vrais coupables seront connus par la Cpi », a martelé Dahi Nestor.

FOUMSEKE COULIBALY

Comments

comments

What Next?

Recent Articles