04182021Headline:

Côte d’Ivoire : Amira Lobognon confie une lourde tâche au premier ministre Patrick Achi

L’épouse du Député de Frasco a confié vendredi, une lourde tâche au nouveau premier ministre ivoirien, Patrick Achi.

Dans une lettre adressée au chef du gouvernement, Amira Lobognon présage que l’une des priorités soient d’œuvrer pour le dialogue politique et la réconciliation en Côte d’Ivoire , en permettant la libération des ivoiriens emprisonnés au nom de la démocratie et de la liberté d’expression, mais aussi permettre le retour de ceux qui sont en exile.

“Monsieur le Premier Ministre ACHI Patrick,
Permettez-moi, tout d’abord, de vous féliciter pour votre nomination.
Monsieur le Premier Ministre,
des ivoiriens croupissent en prison simplement parce qu’ils ont usés des droits que leur confère notre constitution qui sont entre autres, le droit de militer dans le parti de leur choix et la liberté d’expression.
N’est-ce pas ces mêmes droits qui vous permettent aujourd’hui d’être nommé Premier Ministre de la République de Côte d’Ivoire?
Monsieur le 1er Ministre,
j’imagine la tâche lourde qui est la vôtre de conduire le « bateau » ivoire en tant que Chef du Gouvernement.
Mais vous savez également que ce pays a besoin de TOUS ses fils et ses filles pour la construction de cette nation chère tant rêvée par les fondateurs de la République.
Aussi, je me permets de vous rappeler le 5ème pilier du programme du Président Alassane OUATTARA qui est : “l’homme au cœur de la Côte d’Ivoire solidaire” ainsi que sa conclusion et je cite : « Je suis Alassane Ouattara, je suis candidat parce que je veux le meilleur pour notre pays. Je suis candidat parce que je veux le meilleur pour chaque Ivoirien et chaque Ivoirienne. Et je crois encore plus qu’ensemble, nous y arriverons ».
Je pense qu’en acceptant ce poste de Chef du gouvernement de notre pays, sous le regard du Président OUATTARA, vous avez également choisi de suivre son programme de campagne, sa vision pour une Côte d’Ivoire unie et solidaire.
Voilà pourquoi, Monsieur le Premier Ministre, je présage que l’une de vos priorités sera d’œuvrer pour le dialogue politique et la réconciliation dans notre cher pays, en permettant la libération de vos frères et sœurs ivoiriens emprisonnés au nom de la démocratie et de la liberté d’expression, mais aussi permettre le retour de ceux qui sont en exil.
La Côte d’Ivoire a plus que jamais besoin de renouer avec le « VIVRE ENSEMBLE » thème cher au Président OUATTARA.
C’est ensemble, que nous bâtirons cette nation chère au Président Félix Houphouet Boigny dont le nom est le fondement de votre parti politique le RHDP, Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la Paix.
Oui moi, Amira Lobognon, Citoyenne ivoirienne, et épouse d’un détenu politique qui comme vous est père de famille, je vous le demande au nom de la Démocratie et la Paix, mais aussi et surtout au nom de l’humanisme, car si la politique réussit à diviser les hommes, l’humanité est ce qui nous reste.
Respectueusement.”

Amira Lobognon

Sapel MONE

Comments

comments

What Next?

Related Articles