04192021Headline:

Côte d’Ivoire: ”Hamed Bakayoko aurait-il été empoisonné ?/ Une autopsie exigée” Dr Boga Sako

C’est une triste et douloureuse nouvelle pour la Côte d’voire. Premier ministre du pays, Hamed Bakayoko est mort mercredi 10 mars à l’âge de 56 ans dans un hôpital de la ville de Fribourg en Allemagne, huit mois après le décès de son prédécesseur, Amadou Gon Coulibaly survenu le 08 juillet 2020, Une semaine après son retour de France pour des soins médicaux.

Deux Premiers Ministres en fonction, décédés en l’espace de 8 mois. Que se passe-t-il à la primature ? Les interrogations fusent de partout en ce qui concerne les décès en cascade des personnalités au sommet dl’État.

La Fondation Ivoirienne pour l’observation et la surveillance des Droits de l’Homme et de la vie politique ( FIDHOP ), organisation dirigée par Docteur Boga Sako n’arrive pas à comprendre ce qui se passe au sommet de l’Etat ivoirien avec la perte de deux Premiers Ministres en moins d’un an et presque dans des circonstances similaires.

Selon le communiqué de la FIDHOP, vu les rumeurs persistantes d’un empoisonnement du premier ministre, une autopsie devait intervenir pour situer clairement la cause du décès du Premier Ministre ivoirien. Mais, cette initiative d’autopsie relève de la responsabilité de la famille du défunt.

Allant plus loin, la FIDHOP a dénoncé la mauvaise communication du régime Ouattara autour de la santé du premier Ministre Hamed Bakayoko hospitalisé depuis le 18 Mars en France.

Cependant, il faut rappeler que le programme des obsèques est déjà connu et l’on se demande si cette requête de la FIDHOP sera traité dans les délais impartis.

Ivoirebusiness.net

Comments

comments

What Next?

Related Articles