04202021Headline:

Côte d’Ivoire : “la coalition des indignés demande aux Ivoiriens de se lever pour réclamer un mieux être”(déclaration)

La hausse du prix de l’huile par la gouvernement ivoirien, sur le marché, suscite de vives réactions depuis l’annonce. La coalition des indignés au cours de son point de presse ce mardi demande aux Ivoiriens de se lever pour réclamer un mieux être. Ci-dessous la déclaration :

Déclaration de la coalition des indignés de Côte d’Ivoire face à l’augmentation des prix des denrées alimentaires

Depuis quelques jours les Ivoiriens ont le sommeil troublé devant une augmentation tous azimuts des prix des denrées alimentaires.Alors qu’ils tentent de faire face seul aux conséquences désastreuses des décisions liées à la lutte contre la pandémie du covid19, les Ivoiriens ont fait l’amer constat en ces débuts d’année concernant leur pouvoir d’achat.
En effet, le gouvernement Ivoirien a décidé de taxer les produits de grande consommation, tout en prenant le soin de mettre au chômage de milliers de jeunes ivoiriens qui gagnaient leur pain dans le secteur de la livraison.
Ainsi, l’huile, le riz, le lait, le savon..ont tous connu une hausse qui oscille entre 9 et 20%. C’est un crime contre notre pouvoir d’achat, c’est contraire au slogan du chef de l’Etat, qui a annoncé une année de solidarité.
Malheureusement, c’est plutôt à une paupérisation et une précarisation des Ivoiriens que nous assistons.
La coalition des indignés dénonce cette haute trahison et demande au gouvernement de revenir aux prix initiaux.
La coalition des indignés appelle les organisations des consommateurs à engager la lutte pour la dignité des ivoiriens.
La coalition des indignés demande aux Ivoiriens de se lever pour réclamer un mieux être.
Il est temps de dire non à ces mesures impopulaires et infables.
La coalition des indignés donne aux Ivoiriens rendez-vous pour le combat pour l’amélioration de nos conditions de vie, contre la cherté de la vie sans compromission
Pour la cici, le Coordonnateur National de la Coalition des Indignés de Côte d’Ivoire.
Samba David

Sapel MONE

Comments

comments

What Next?

Recent Articles