01282022Headline:

Côte d’Ivoire: le traditionnel recensement des populations connaît quelques couacs

En Côte d’Ivoire, 30 000 agents recenseurs sillonnent villes et villages pour enregistrer les habitants. Les opérations de recensement général des populations ont débuté au début du mois de novembre 2021 pour s’achever aux premiers jours de décembre. Mais certaines difficultés ont obligé les autorités à repousser l’échéance.

Le démarrage du recensement a été retardé par des problèmes de défection d’agents et de retard dans le paiement de primes. Un autre paramètre de taille a également conduit le gouvernement à prolonger au moins jusqu’aux premiers jours de décembre les opérations, explique la ministre du Plan et du développement, Kaba Nialé : « D’abord, quelques difficultés de mise en route qui nous ont fait perdre quelques jours. Nous avons organisé le recensement aussi à la période traditionnelle de recensement sans tenir compte du changement climatique.

« Beaucoup d’intempéries »
« Si bien, poursuit Kaba Nialé, que nous sommes en train de recenser à une période où il y a beaucoup d’intempéries, où il y a beaucoup de difficultés d’accès à plusieurs zones du pays. Tout le monde est en train de se donner la main pour faire en sorte que le 7 décembre soit la date finale. Et nous sommes en train de faire un très bon recensement. »

Une autre prolongation pas nécessaire ?
Concernant une éventuelle prolongation, la ministre se veut optimiste sur la non nécessité d’un autre report. « Je suis sûre qu’une nouvelle prolongation ne sera pas nécessaire. Le noyau dur de cette opération, c’est Abidjan, les autorités d’Abidjan, mais également j’ai vu des appels des élus, les maires et les cadres sont en train de faire en sorte qu’Abidjan soit bouclée le 7 décembre au soir ».

Melv Le Sage

Comments

comments

What Next?

Recent Articles