04182021Headline:

Côte d’Ivoire/ Législatives : le rejet de la requête de KKP par le conseil constitutionnel

Le Conseil constitutionnel vient de trancher sur l’affaire KKP qui revendiquait des voix en sa faveur suite aux législatives du 6 mars dernier. Kouassi Kouamé Patrice n’aura pas la bénédiction du CC.

Le Conseil constitutionnel ivoirien a rejeté la requête en appel du député sortant de Yamoussoukro Kouassi Kouamé Patrice dit “KKP”, qui accuse le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), le parti au pouvoir de “fraudes” lors des élections législatives du 6 mars 2021.

M. Kouassi Kouamé Patrice était candidat du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci, opposition) pour les législatives du 6 mars 2021 à Yamoussoukro. Il avait dénoncé face à la presse, avec son colistier, Baba Sylla, “14.000 voix frauduleuses sur 20.000 votants”.
“Oui, ils (les membres du Conseil constitutionnel, chargés de trancher les contentieux des élections législatives) ont rejeté l’appel”, a déclaré une source au sein du Pdci, ex-allié du Rhdp.
Yamoussoukro, ville natale de Félix Houphouët-Boigny, fief du Pdci, comprend deux sièges de députés. Le Conseil constitutionnel vient via son verdict de confirmer la victoire du Rhdp devant le Parti démocratique de Côte d’Ivoire.
Le Rhdp, parti au pouvoir, dirigé par Alassane Ouattara, a remporté la majorité des sièges avec 137 élus, devant l’opposition qui recueille 91 sièges et les candidats indépendants 26 sièges, selon les résultats provisoires de la Commission électorale indépendante (CEI).

Sapel MONE

Comments

comments

What Next?

Related Articles