10202021Headline:

Côte d’Ivoire : Ouattara se prononce enfin sur le retour de Laurent Gbagbo et son avenir politique

Le Président de la République de Côte d’Ivoire a été reçu par Jeune Afrique au sujet des ex présidents ivoiriens, Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié.

Quelques extrait de l’entretien :

” Un ministère consacré à la réconciliation et à la cohésion nationale a été créé et, plus récemment, la quasi-totalité des civils incarcérés dans le contexte de ces crises
politiques a été mis en liberté conditionnelle. Nous avons également instauré un cadre de dialogue entre le gouvernement et les partis.
Enfin, j’ai rencontré les présidents HENRI KONAN BÉDIÉ, le 11 novembre 2020, et LAURENT GBAGBO, le 27 juillet dernier
Pour moi, c’était une évidence qu’après son procès à la CPI, LAURENT GBAGBO devait rentrer en Côte d’Ivoire. Nous avons organisé son retour,les choses se sont bien passées et nous nous sommes rencontrés. C’était un entretien fraternel et amical. LAURENT GBAGBO est un acteur majeur de la vie politique de notre pays mais aussi un ancien président. J’ai donc donné des instructions pourqu’il reçoive tous les avantages et toutes les considérations dus à son rang
Je ne veux pas juger GBAGBO, ses actes parleront pour lui. Nous avons désormais de bonnes relations, des relations normales, et nous échangeonssouvent au téléphone.
(… ) J’ai la même relation avec HENRI KONAN BÉDIÉ , Je l’ai eu récemment au téléphone, à l’occasion d’un deuil qui a frappé sa famille.
Je considère qu’en ce qui concerne les trois grands leaders politiques de ce pays, comme les gens disent et si je suis inclus dans ce trio ,les choses se passent bien. Nous devons d’ailleurs nous voir dans un avenir proche afin d’échanger sur les défis que la Côte d’Ivoire se doitde relever.
L’alliance entre BÉDIÉ et GBAGBO est leur décision
Disons que c’est efectivement surprenant, car ils n’ont pas la même idéologie politique : LAURENT GBAGBO est un SOCIALISTE et HENRI KONANBÉDIÉ, un libéral centriste… Je peine à imaginer les contours du programme qu’ils pourraient proposer ensemble aux IVOIRIENS !
(…) Le nouveau PARTI de GBAGBO ne me dérange pas. Nous avons une Constitution et des lois. Tout citoyen qui les respecte doit avoir cette possibilité de créer un PARTI
(…) Je n’ai pas seulement parlé du RENOUVELLEMENT GÉNÉRATIONNEL que j’avais acté, puisque ce jour-là à Yamoussoukro, devant le Parlement
réuni en congrès, j’avais dit que j’avais décidé de ne pas être candidat. J’avais estimé qu’il était temps de passer la main. Des circonstancesexceptionnelles m’ont amené à revenir sur cette décision, mais pour moi, sur le fond, cette affaire est réglée et c’est plus que jamais monsouhait
Regardez la composition du gouvernement : plus d’une dizaine de ministres ont été nommés à des postes clés et ont moins de 50 ans. Lesecrétaire général de la présidence ABDOUDRAMANE CISSÉ, qui est tout de même l’un des personnages les plus importants de l’exécutif, vient à peine d’avoir 40 ans.
Enfin, ce rajeunissement est également perceptible dans l’administration et au sein du RHDP, où de nombreuxjeunes cadres ont pris des responsabilités.
J’ai été réélu il y’a moins d’un an. Ma préoccupation immédiate, c’est de travailler au service de mes compatriotes. Pour 2025, je prendrai ladécision appropriée le moment venu. Cela dit, ma position est connue, puisque je l’avais exprimée en mars 2020…
Nous sommes dans une configuration nouvelle. La démocratie doit jouer
pleinement son rôle au sein du RHDP, qui désignera son candidat Le RHDP devra décider quelle est la meilleure manière de procéder, mais il faut que ce soit un choix démocratique, commecelui qui m’a amené à accepter d’être candidat . “

Comments

comments

What Next?

Recent Articles