10202021Headline:

Côte d’Ivoire : quand le RHDP redevient le RDR

Si l’on en croit Africa Intelligence, le Président Alassane Ouattara, aurait ‘’arraché le tabouret’’ à Adama Bictogo, directeur exécutif du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), coalition au pouvoir. Le président du RHDP aurait confié la restructuration du parti présidentiel à trois de ses fidèles que sont, Gilbert Koné Kafana, Ally Coulibaly et Ibrahim Cissé Bacongo. Tous issus du RDR.

Alassane Ouattara aurait-il décidé de mettre de l’ordre au sein de son parti, le RHDP ? En effet, à travers la création d’un ‘’comité de restructuration’’ du parti, il viserait la mise à la touche de l’homme d’affaires, Adama Bictogo alors directeur exécutif du parti au pouvoir. Du moins, si l’on s’en tient aux informations de Africa Intelligence (ex-Lettre du continent).

Ce ‘’comité de restructuration’’ sera dirigé par le triumvirat composé de Ibrahim Cissé Bacongo, ministre ivoirien auprès du Président de la République chargé des Affaires politiques, de Ally Coulibaly, ancien ministre des Affaires étrangères, de l’intégration africaine et de la diaspora et de Gilbert Koné Kafana, ministre conseiller du chef de l’Etat, Alassane Ouattara. Notons que Gilbert Koné Kafana est un ‘’cacique’’ du Rassemblement des Républicain (RDR) qui a perdu les élections législatives à Yopougon.

Les trois personnalités qui prendront la direction du ‘’comité de restructuration’’ sont curieusement toutes issues du RDR. Du coup, certains observateurs se demandent si ce n’est pas une façon de redonner le pouvoir au RDR tandis que dans la coalition (RHDP) il y a quand même des personnes issues du PDCI-RDA, de l’UDPCI etc.

Rappelons qu’aucune information officielle émanant du RHDP, ne confirme la mise en place de ce trumvirat. L’on parle plutôt d’un comité de six personnalités. Nous y reviendrons.

Featured

Comments

comments

What Next?

Related Articles