05162021Headline:

Côte d’Ivoire/ séminaire gouvernemental : une vision 2030 du Président de la République à ne pas perdre de vue

Les 41 membres du gouvernement formé par le Premier ministre Patrick Achi, le 6 avril dernier, sont en séminaire depuis le mercredi 21 avril 2021 dans la salle des pas perdus du palais de la présidence de la République. À l’ouverture des travaux, le chef du gouvernement ivoirien a rappelé les défis à relever par le gouvernement de mission du 6 avril 2021, car selon Patrick Achi, « il ne saurait être question de faillir » dans la réalisation de la vision 2030 du Président Alassane Ouattara.

Le séminaire gouvernemental qui a débuté le mercredi 21 avril 2021 est non seulement le premier de cette année, mais aussi le premier du gouvernement du 6 avril 2021. En pareille circonstance, le Premier ministre Patrick Achi a réitéré sa gratitude au Président de la République, Alassane Ouattara, « pour avoir donné un sens plus grand à nos vies que jamais nous n’aurions imaginé en participant à ses côtés à l’œuvre gigantesque de transformation » de l’économie de la Côte d’Ivoire et du bien-être des populations : « Il s’agit d’un défi exigeant qui implique de notre part de hautes valeurs morales, celles de l’engagement, du dévouement, de la constance dans l’effort mais aussi une rigueur dans le travail intellectuel de chaque instant. Nous l’avons dit, nous sommes un gouvernement de mission et nous serons un gouvernement de résultats, parce qu’il ne saurait être question de faillir dans la réalisation de la vision 2030 de SEM le Président de la République et de son projet de société » Une Côte d’Ivoire solidaire », parce qu’il s’agira de propulser définitivement notre pays au rang des pays à revenus intermédiaires de tranche supérieur, avec d’ici 10 ans, une majorité d’Ivoiriens et d’Ivoiriennes qui appartiendront, avec leurs familles, à la classe moyenne ». Patrick Achi a indiqué aux membres du gouvernement les méthodes pour y parvenir : « Pour y parvenir, nous devrons travailler sans relâche, mobilisés et unis pour doubler le Produit intérieur brut (PIB) par tête d’habitant en 10 ans. Nous devrons accorder un intérêt toujours plus crucial aux problématiques d’amélioration du capital humain. Nous devrons atteindre l’accès universel aux biens publics essentiels, l’électricité, l’eau potable, la santé, l’habitat ou la mobilité, mais aussi la connexion digitale dans ce siècle de toutes les mutations technologiques, en continuant de toujours renforcer le caractère inclusif de notre croissance, afin de ramener le taux de pauvreté à moins de 20% de la population en 2030, contre 39% en 2018. Pour y parvenir enfin, nous devrons faire de l’emploi, un combat politique quotidien, une cause nationale en mettant tout particulièrement au cœur de nos actions, l’emploi des jeunes et l’autonomisation de la femme, deux enjeux sans lesquels la Côte d’Ivoire solidaire ne sera jamais vraiment réalisée. Notre tâche ne sera ni simple, ni douce, ni légère. Elle sera faite d’exigences, d’obstacles et d’engagement (…) Ce séminaire devra concrétiser une ambition double, d’une part, renforcer notre cohérence dans la déclinaison de nos instruments de planification et de formation, d’autre part, parvenir à un alignement total entre les ressources du Budget 2021 et les priorités du Président de la République à court terme, afin de répondre avec le plus d’efficacité possible aux attentes de nos concitoyens.

Un séminaire gouvernemental pour finaliser le programme de gouvernement 2021-2023

Le Premier ministre Patrick Achi a demandé aux ministres et aux secrétaires d’État d’aller encore plus vite dans l’amélioration du bien-être des populations vivant en Côte d’Ivoire. « Pour aller vite et bien, il nous faut planifier très vite et très bien. C’est tout le sens de ce séminaire gouvernemental qui doit nous permettre de finaliser la conception du programme de gouvernement 2021-2023, avec un focus spécial sur l’exercice 2021 », a ajouté le Premier ministre Patrick Achi. Le chef du gouvernement ivoirien a dit ses attentes au terme des travaux : « J’attends de nos travaux la détermination des axes stratégiques des différents départements ministériels pour 2021-2023, sur la base de la vision 2030 du Plan national de développement (PND), ainsi que la détermination, en fonction du cadrage budgétaire 2021, des priorités pour lesquelles nous serons en mesure de rendre compte des réalisations au Président de la République, au 31 décembre 2021 ».
Le séminaire gouvernemental qui s’achève le vendredi 23 avril sera l’occasion d’examiner le Programme de travail gouvernemental (PTG) de chacun des départements ministériels au titre de l’année 2021, dont la synthèse budgétaire a été faite par les ministères de l’Économie et des Finances, du Budget et du Portefeuille de l’État et celui du Plan et du Développement.

Intelligent d’Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles