12082021Headline:

Côte d’Ivoire: taxe de trop des réseaux MTN, MOOV et ORANGE, Assalé Tiémoko lance un fort message à la nation

MTN, ORANGE, MOOV.
Vont devoir rembourser tout ce qu’elles ont pris dans nos poches sans droits.
-Crédits de connexion internet non consommés mais cependant soutirés au lieu d’être bloqués et réactivés en cas de nouvel achat;
-Abonnements forcés à des produits non demandés;

  • Prélèvements forcés;
    -Harcèlement;
    -Mauvaise qualité de service fortement facturés.
    Depuis des années, les principales sociétés de téléphonie mobile opérant dans notre pays, ont abusé des Ivoiriens sans aucune conséquence.
    On a la preuve aujourd’hui que ces sociétés ont massivement violé l’Ordonnance sur les Télécommunications dans notre pays, ordonnance prise depuis 2012.
    Je vous avais promis un contact WhatsApp sur lequel, vous devriez envoyer les captures des abus dont vous auriez été victimes afin d’engager les procédures préalables.
    1/ Demander à ces sociétés de rembourser tout l’argent abusivement prélevé aux consommateurs, cas par cas.
    -En cas de non satisfaction, saisir l’ARTCI.
    -Puis, s’il n’y a pas de résultats, saisir la justice, en dernier ressort.
    Voilà le numéro : 01 43 54 59 64: A enregistrer sous le nom: SOSABUS.
    NB: Vous êtes déjà des centaines à avoir envoyé un email de témoignage avec des preuves sur l’adresse sosabusdivers@gmail.com, continuez à le faire.
    Dès mon retour au pays, nous engagerons ensemble la bataille contre tous ces abus pour que certains réalisent qu’il y a des pratiques commerciales impossibles ailleurs, qu’on ne pourra plus accepter dans ce pays.
    On sait que cela ne sera pas facile mais nous y arriverons. Ailleurs des citoyens abusés se sont levés, ont poursuivi des sociétés et au bout de plusieurs années de procédure, ont fini par gagner et leurs actions ont préservé les droits des autres générations.
    Ils ont résilié tous les abonnements qu’ils avaient souscrits pour moi à mon insu, ce qui est un véritable aveu de culpabilité.
    Ils vont devoir le faire pour tous les Ivoiriens et surtout les millions d’Ivoiriens qui ne savent ni lire ni écrire et qui sont volés à leur insu depuis des années. Au motif qu’ils n’ont pas envoyé “STOP”.
    ASSALE TIEMOKO ANTOINE.
    DÉPUTÉ DE LA NATION.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles