09222021Headline:

Côte d’Ivoire: voici ce que prépare Issiaka Diaby ce jour de la rencontre Ouattara-Gbagbo

Visiblement, il ne tient pas à rester longtemps en marge de l’actualité sociopolitique. Alors qu’est prévue pour ce Mardi 27 Juillet, une rencontre au Palais présidentiel d’Abidjan entre l’ex chef d’état, Laurent Gbagbo et son rival de la crise postélectorale de 2010-2011, l’actuel dirigeant, Alassane Ouattara, Issiaka Diaby et ses partisans du Collectif des Victimes de Côte d’Ivoire (CVCI) se signalent également.

À quelques encablures du lieu du siège de la présidence de la République dans le centre-ville de la capitale économique Ivoirienne, les membres du CVCI devraient parallèlement se rassembler au cimetière de Williamsville dans la commune d’Adjame, où ils disent vouloir se recueillir sur les dépouilles des victimes de la crise postélectorale dont ils accablent l’ancien chef de l’état de la mort.

De façon évidente, l’organisation de cette manifestation, le jour même du tête-à-tête entre les deux ex alliés du Front Républicain, est un signal fort envoyé au régime en place à Abidjan, à qui, Issiaka Diaby et ses partisans reprochent de ne pas mettre à exécution le verdict de la justice Ivoirienne condamnant à 20 ans de prison ferme, l’ancien président pour crimes économiques.

Dès l’annonce le 07 Avril dernier par Alassane Ouattara de sa décision de faciliter le retour à Abidjan de son prédécesseur, acquitté une semaine plus tôt, le 31 Mars par la Cour Pénale Internationale (CPI), des dizaines de personnes ont régulièrement battu le pavé, sous l’impulsion d’Issiaka Diaby pour menacer de se faire justice en procédant eux-mêmes à l’arrestation de Laurent Gbagbo pourtant blanchi des crimes de sang qu’ils lui reprochent.

Melv Le Sage

Comments

comments

What Next?

Recent Articles