01282022Headline:

Côte d’Ivoire: voici la raison pour laquelle Ouattara et ses ministres se déplacent en hélicoptère dans la région du N’Zi

Le Président Alassane Ouattara et ses ministres ne souhaitent-ils pas toucher du doigt les réalités des populations de la région du N’Zi ? En visite dans la région, ils préfèrent assurer leurs déplacements dans les différents départements, en hélicoptère.

Plusieurs hélicoptères ont fait des aller-retour ce jeudi 26 août 2019, à Kouassi-Kouassikro, au deuxième jour de la visite d’Etat du Président Alassane Ouattara, dans la région du N’Zi. Après l’étape d’hier à Dimbokro, marqué par une mobilisation timide des populations et un accueil foireux, le chef d’Etat ivoirien a foulé le sol du département de Kouassi-Kouassikro, transporté par un hélicoptère.

Les membres du gouvernement ont ainsi décidé de fuir les routes cahoteuses de ce département enclavé, voisin de Didiévi et de Bocanda. Dans la région du N’Zi, que Ouattara a décidé de visiter après une tentative d’hommage à sa personne, initiée par les cadres du RHDP de la région et vouée à l’échec ; tout est à reconstruire. La seule voie bitumée qui existe est celle qui relie Bocanda à Dimbokro.

Fortement dégradée, sa réhabilitation avait été promise aux populations, lors de la campagne de la présidentielle de 2015. Des engins avaient été positionnés et avaient commencé à remblayer les innombrables nids de poule. Dès la réélection de Ouattara, les engins avaient été retirés. « Une arnaque que les populations n’ont pas digéré, la timidité de la mobilisation à Dimbokro peut s’expliquer par cela », commente un enseignant natif de Booré, où sévit un orpaillage clandestin sévère.

De même, il n’existe pas de voie bitumée entre Bocanda et Kouassi-Kouassikro. Ni entre Bocanda et Bongouanou, deux département voisins qui ne sont reliés par aucune voie, même pas une piste praticable. Notons que les travaux de réhabilitation de l’axe bitumée continuaient encore aujourd’hui. « L’on se demande si les travaux ne seront pas interrompus, une fois la visite d’Etat terminée ».

GOR TV

Comments

comments

What Next?

Recent Articles