12092021Headline:

Diplomatie: La Russie réitère son aide au Mali « sans préjugés ni mentorat »

La Russie va continuer à collaborer et aider le Mali là où elle le peut, sans préjugés ni mentorat, a déclaré l’ambassadrice russe adjointe auprès des Nations unies Anna Evstigneeva, au cours de sa visite au Mali, dans le cadre de la délégation onusienne.

La Russie est prête à renforcer sa coopération avec le Mali. « La Russie et le Mali entretiennent des relations bilatérales de longue date. Nous coopérons dans de nombreux domaines. Nous allons continuer (à collaborer) et aider là où nous le pouvons, sans préjugés ni mentorat. Nous sommes prêts à coopérer de bonne foi avec tous les partenaires », a déclaré à Bamako, l’ambassadrice russe adjointe auprès des Nations unies Anna Evstigneeva.

La diplomate russe appelle également à respecter les plans des autorités de transition maliennes pour organiser des assises nationales. Sa déclaration intervient dans un contexte où, la France, les Etats-Unis, la CEDEAO et plusieurs autres pays, ont clairement menacé les autorités maliennes qui seraient en passe de conclure un accord avec la société militaire privée russe, Wagner.

Ce lundi, l’on apprend de sources officielles que le Mali a donné un ultimatum de 72 heures au représentant de la CEDEAO à Bamako pour qu’il quitte le pays. « Le gouvernement de la République du Mali a décidé de déclarer persona non grata le représentant spécial de la Cédéao au Mali, au vu de ses agissements incompatibles avec son statut », a rapporté la télévision d’Etat malien l’ORTM. La CEDEAO exige la tenue à bonne date de l’élection présidentielle prévue pour le 27 février 2022, alors que les autorités maliennes ne cachent plus leur volonté de reporter ladite élection.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles