01162022Headline:

Et pendant ce temps : Racket sur un montant de 500 fr cfa , un policier déféré

À l’unité de lutte contre le racket (ULCR), les consignes sont claires: pas de répit pour les agents abonnés aux rackets.Cela est bien traduit sur le terrain.Le Sergent-chef K.S des FACI par ailleurs agent de l’ULCR l’a bien compris. En patrouille ce 16 juin 2020 avec son équipe composée des éléments de cette unité, il a eu la présence d’esprit de diriger ses hommes dans la zone de Yopougon.Dans ce secteur, il constate une file de véhicules stationnés à un poste de police dirigé par des éléments du 38e arrondissement. C’est un fait banal de voir ces genres de situation néanmoins il fait garer le véhicule de service non loin de là afin d’avoir une bonne visibilité sur ce qui se passe surtout la manière de servir des policiers.Dans la foulée, le sergent de police K.D siffle un véhicule de type bâché. L’apprenti, comme à son habitude, descend avec les pièces du véhicule sous lesquelles il glisse un billet de 500 FCFA pour les remettre au sergent KD. Le policier prend les pièces du véhicule et le billet de 500 CFA. Ce mode d’emploi, l’agent KS le connait parfaitement. C’est ainsi qu’il approche le policier. À la vue de l’agent de l’ULCR, le policier restitue le billet à l’apprenti en disant qu’il ne lui a pas demandé de l’argent. Cela ne convainc pas l’agent de l’unité de lutte contre le racket qui a assisté à la scène.Le dossier est transmis au Tribunal Militaire d’Abidjan et le policier (KD) est conduit devant le Chef du Parquet militaire.Le Commissaire du Gouvernement, le Contre-amiral Ange KESSI l’a déféré à la Maison d’arrêt militaire d’Abidjan pour extorsion de fonds, violation de consignes.

Police secours

Comments

comments

What Next?

Recent Articles