01172022Headline:

Mali: des morts de trop dans une embuscade coté militaire dimanche dernier

Plusieurs soldats maliens ont été tués dimanche après être tombés dans une embuscade tendue par des militants djihadistes présumés dans le centre du Mali, a annoncé l’armée.

« Un groupe terroriste armé non encore identifié » avait tendu une embuscade dans le cercle de Macina, une subdivision administrative de la région de Ségou au Mali, à un convoi de l’armée. La patrouille militaire a « réagi vigoureusement » à l’embuscade, tuant trois assaillants, a indiqué un communiqué, les Forces de défense et de sécurité maliennes.

Le même communiqué indique toutefois que cinq véhicules militaires maliens ont été incendiés et trois des véhicules des assaillants ont été détruits. Le bilan de cette attaque côté militaire est de cinq soldats tués dans les affrontements. Cette attaque est la dernière en date d’une série d’attaques presque régulières qui secouent le nord et le centre du Mali depuis plusieurs années.

Le pays est en proie à une insurrection djihadiste liée à al-Qaïda et à Daech/ISIS depuis 2012, lorsque des troubles ont éclaté dans le nord du pays d’Afrique de l’Ouest. La violence, qui a tué des milliers de civils et de soldats, s’est depuis propagée au Niger et au Burkina Faso voisins. Malgré la présence de milliers de soldats de l’ONU, de la France et autres puissances étrangères dans la région sahélienne, la menace perdure et grandie.

Melv Le Sage

Comments

comments

What Next?

Recent Articles