03022021Headline:

Politique: depuis son exil Charles Blé Goudé réconforte ses partisans

L’ex leader de la galaxie patriotique, par ailleurs président du Congrès Panafricains pour la Justice et l’Egalité des Peuples (Cojep), Charles Blé Goudé continue de s’inviter dans débat politique de son pays. Bien qu’acquitté par la Cour Pénale Internationale (Cpi) et en attendant son retour probable en terre ivoirienne, le poulain de l’ex président Laurent Gbagbo a donné de la voix le samedi 16 Janvier 2021 dans un village de la commune de Bouaké où il a non seulement lancé un message d’espoir à ses partisans mais aussi livré un pan de ce qui va meubler son agenda politique dans les meilleurs délais.

Séjournant à Bouaké , le samedi 16 Janvier 2021 ,où il a dit être venu rencontrer les militants membres de son parti pour leur apporter la compassion et la solidarité de son parti aux victimes de la désobéissance civile , Roselin Bly, 1er Vice-Président du Congrès Panafricains pour la Justice et l’Egalité des Peuples ( Cojep ) a fait planer l’ombre de Charles Blé Goudé sur cette ville autrefois martyr. Le numéro 2 de ce parti de gauche et les militants mobilisés à blocs ont interagir via un appel téléphonie qui aura duré près d’un quart d’heure. Ressassant les péripéties qu’ont connues sa vie politique, Charles Blé Goudé ne s’avoue pas vaincu. Estimant avoir été forgé, il a appelé ses troupes de Bouaké à rester mobiliser dans la poursuite du combat. « Nous avions traversé ensemble une période difficile. Ici à la Haye où vous m’avez envoyé, ils n’étaient pas en train de m’enterrer, ils étaient en train de me semer » a laissé entendre l’ex leader de la galaxie patriotique .Poursuivant, il a remercié l’ensemble des militants pour leur engagement à la cause de son idéologie. « Merci d’avoir cru, merci de n’avoir pas été des hommes de peu de foi.

Merci d’avoir accepté de traverser le désert avec nous .Je veux donc vous dire que la formation que vous avez reçu avec le numéro 2 du parti qui est venu d’Abidjan, c’est parce que vous-même l’avez encouragé, vous avez démontré qu’il y a des hommes et des femmes à Bouaké qui ont besoin que le Cojep vienne vers eux » s’est –t-il adressé. ‘’Le génie de Kpo’’ toujours dans la poigne des verbes et des arguments qu’on lui connait vante les qualités de son parti ainsi que le mérite pour ses militants de l’avoir choisi. « En choisissant le Cojep, vous avez choisi l’avenir, vous avez choisi demain parce que ce sont nos choix d’aujourd’hui qui déterminent ce que nous serons demain. Malheureusement, nous sommes tous les produits d’une société ivoirienne qui fait la promotion de la vitesse et de l’immédiat .Tout le monde veut avoir tout, tout suite et maintenant .Et pourtant, il va falloir gérer nos ambitions sur le temps et dans le temps .En ce qui me concerne, c’est sur vous que je veux compter .Quand je viendrai, je veux trouver en place un grand parti qui va conquérir le pouvoir en place et pouvoir le gérer avec Charles Blé Goudé à la tête.

Nous allons rassembler les ivoiriens de nouveau, leur redonner le gout de vivre. Pour nous quand on parle d’ivoirien, on ne va pas les catégoriser .La cote d’ivoire part du Nord au Sud en passant par le centre .De l’Est à l’Ouest jusqu’au sud. Donc ne vous en faites pas, tout ce que nous verrons comme décousu, nous serons comme des aiguilles pour recoudre ce qui a été déchiré » a défendu l’ex ministre de la jeunesse de Laurent Gbagbo. Pour terminer, il a affiché un air optimisme quant à son retour au pays pour reprendre sa place dans le jeu politique. « Je vais rentrer bientôt .Je ne viens pas pour blâmer qui que ce soit, je viens pour prendre ma place dans l’environnement politique de la Cote d’Ivoire pour vous conduire là où il faut .Je voudrais compter sur vous ; Formez-vous, informez-vous, faites des recherches pour être à la hauteur de la tâche car la tâche sera difficile mais elle n’est pas impossible » a-t-il affirmé non sans les féliciter pour leur mobilisation extraordinaire à cette rencontre.

Notons que cette rencontre initiée par le camarade Apkele N’Cho Dorgelès, Coordonnateur Régional du COJEP Gbeke, par ailleurs président de la plateforme de l’opposition de ladite région a vu la participation d’au moins 300 sur les 600 militants et sympathisants de ce parti, tous issus de quelques 50 sections que compte la région de Gbêkê .

Operanews

Comments

comments

What Next?

Recent Articles