01172022Headline:

Tchad: le chef de l’opposition Félix Nialbe se retire du comité de dialogue

Au Tchad, Romadoumngar Félix Nialbe, chef de file de l’opposition avant la mort d’Idriss Déby, se retire du Comité d’organisation du dialogue national. Il l’a annoncé dans une lettre adressée au Premier ministre de la transition, datée du 19 août.

Romadoumngar Félix Nialbe, président de l’Union pour le renouveau et la démocratie (URD) assure ne pas mettre en cause le dialogue ni sa préparation. il dit plutôt souhaiter réaffirmer son rôle de chef de file de l’opposition, même si l’Assemblée nationale a été dissoute.

« Je ne peux pas accepter qu’on puisse me mettre membre d’un comité d’organisation. Dès le début, j’avais proposé un militant de l’URD en tant que tel. Mais moi, en tant que chef de l’opposition démocratique, je devrais rester en retrait pour organiser l’opposition en vue de sa participation massive à ce dialogue. Nous n’excluons pas notre participation au dialogue en tant que URD, ni en tant qu’opposition. Conformément à l’article 100 de la charte de transition, le chef de l’opposition existe jusqu’à la mise en place du CNT [Conseil national de la Transition] et donc, je demeure le chef de file de l’opposition démocratique, l’opposition tchadienne parlementaire et extra-parlementaire. Donc là, je dois jouer mon rôle de chef de l’opposition mais je ne peux pas être dans un comité d’organisation du dialogue. »

Melv le Sage

Comments

comments

What Next?

Recent Articles