01282022Headline:

Attaque terroriste au Togo: Nathaniel Olympio met en doute la version du gouvernement

Les autorités du Togo ont révélé plus tôt cette semaine que les forces armées ont repoussé une attaque terroriste dans le nord du pays avec la mise en déroute des assaillants. Une information que met en doute le politique Nathaniel Olympio.

Le ministre togolais de la sécurité le général Yark Damehane, a révélé que les forces militaires ont mis en déroute des assaillants armés venus du Burkina Faso qui se sont introduits dans un village togolais criant ‘Allah Akbar’. L’autorité togolaise a indiqué que l’armée a immédiatement pris ses responsabilités et à repoussé et chassé les individus du territoire.

Cette information, selon l’opposant politique au régime de Faure Gnasingbé, Nathaniel Olympio, pourrait avoir été manipulée par le gouvernement. « Une furtive information des autorités annonce un assaut de djihadistes dans l’extrême nord du pays (Préfecture de Kpendjal) sans faire de victime. Était-ce vraiment des terroristes sachant que parfois des braconniers et autres bandits sévissent dans la zone ? », s’est interrogé l’acteur politique.

Des interrogations qui devraient faire réagir les autorités ou des témoins pour apporter plus de détails à cette information officielle qui effectivement, porte des points d’ombre. Toutefois, le gouvernement pourrait décider de garder des détails pour éviter la panique ou pour des nécessités d’enquête.

Le Burkina Faso et les pays du Sahel ouest africain sont en proie à de régulières attaques terroristes de groupes liés à al Qaida ou à Daech. Depuis l’insurrection, il y a des années, certains pays comme le Togo semblent avoir été épargnés mais ont pris les dispositions pour anticiper sur d’éventuelles attaques. La stratégie semble donc efficace avec le cas échéant.

Melv Le Sage

Comments

comments

What Next?

Recent Articles