05252022Headline:

Barrages CDM 2022 : l’Algérie veut rejouer le match contre le Cameroun

Privée de Coupe du Monde par le Cameroun après sa défaite (1-2, AP) lors des barrages retour, l’Algérie ne s’en remet toujours pas. D’ailleurs, la Fédération algérienne de football a déposé un recours officiel aupres de la FIFA pour rejouer le match contre les Lions Indomptables, en avançant des erreurs d’arbitrage.

Ce mardi, l’Algérie a connu une nouvelle terrible désillusion, après celle de la CAN 2022. Bien partis pour se qualifier pour la Coupe du Monde au Qatar, après leur victoire (1-0) au Cameroun en barrages aller, les Fennecs sont tombés de haut lors de la manche retour en s’inclinant (1-2, AP) sur leur terres, disant ainsi adieu à leur rêve de Mondial 2022. Une situation terrible pour les algeriens qui ont eu du mal à accepter la défaite. D’ailleurs en conférence de presse d’après match, le sélectionneur Djamel Belmadi avait taclé l’arbitrage de la rencontre.

«Je le dis aujourd’hui sans peur: ces arbitres ne respectent pas notre pays. Ils viennent ici, voient notre travail et ne nous respectent pas. Ces deux dernières années, je n’ai pas vu un seul arbitre qui ne soit pas agressif quand tu viens lui parler. Je ne cherche pas d’excuses, ce sont des faits», avait lâché Belmadi. Une analyse apparemment partagée par la Fédération algerienne de football.

En effet la FAF a demandé à rejouer la rencontre face au Cameroun. Elle estime, comme son sélectionneur, qu’il a y eut de graves erreurs d’arbitrage durant cette rencontre contre les Lions Indomptables.

« La Fédération Algérienne de Football (FAF) a introduit auprès de la Fédération internationale de football association (FIFA) un recours à l’encontre de l’arbitrage scandaleux ayant faussé le résultat du match barrage retour Algérie-Cameroun disputé le 29 mars 2022 au Stade du Chahid Mustapha Tchaker de Blida. La FAF est déterminée à user de l’ensemble des voies légalement permises pour se faire rétablir dans ses droits et rejouer la rencontre dans des conditions garantissant l’honnêteté et la partialité de l’arbitrage. La FAF demande également l’ouverture d’une enquête par les organes de la FIFA pour faire toute la lumière sur l’arbitrage du match Algérie-Cameroun« , peut-on lire dans un communiqué.

Toutefois, cette tentative, qui semble désespérée, aura du mal à aboutir. Pour rappel, le tirage au sort des phases de groupe de cette Coupe du Monde aura lieu demain vendredi.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles