01182022Headline:

Benin: Covid 19 « si un CA n’est pas vacciné, (…) on va le démettre de ses fonctions », Jean-Claude Codjia

Le préfet du département de l’Atlantique est très attaché au respect de la décision du gouvernement en rapport avec l’obligation de se faire vacciner contre la Covid19. Il l’a encore rappelé ce mardi 9 Novembre 2021 au cours d’une tournée statutaire qu’il a effectué dans la Commune de Toffo.

Des mis en garde fermes contre des élus locaux ou communaux non vaccinés dans la Commune de Toffo. C’est ce qu’à fait ce mardi le préfet du département de l’Atlantique lors d’une séance de travail qu’il a effectué avec madame le maire et ses conseillers communaux. Profitant de sa présence, le préfet Jean-Claude Codjia a évoqué la question de la vaccination des élus contre la Covid19.

Des élus locaux ou communaux peuvent-il être démis de leur fonction pour défaut de vaccination contre la Covid19? En tout cas, c’est bien ce que compte faire le préfet du département de l’Atlantique, Jean-Claude Codjia en guise de sanction contre les élus de son territoire de compétence qui ne se conformeraient pas à la décision gouvernementale.

Comme une épée de Damoclès, la destitution plane sur la tête des élus locaux qui ne disposent pas de pass-sanitaire. Jean-Claude Codjia, le préfet du département de l’Atlantique entend appliquer des sanctions lourdes contre tous les élus locaux qui ne donneraient pas l’exemple en se faisant vacciner. L’autorité préfectorale a été assez claire ce mardi 9 Novembre alors qu’il effectuait une tournée statutaire à Toffo.

Sept chefs d’arrondissement absents au lieu de la rencontre certainement pour défaut de vaccination, constituent la cible du préfet du département de l’Atlantique. » Je suppose que les sept CA qui ne sont pas venus, ne sont pas vaccinés. Moi, j’ai mon pass-vaccinal. Vous les leaders, vous devez donner l’exemple et si un CA n’a pas fait, Madame le maire de Toffo, vous donnez un délai et le CA là, je crois qu’on va le démettre de ses fonctions« , a martelé l’autorité de tutelle.

Pour le préfet Jean-Claude Codjia, toute autorité qui ne serait pas vaccinée contre la Covid19 ne mérite pas d’être un leader car le leader précise-t-il, c’est celui qui donne l’exemple. Ainsi, les chefs d’arrondissement et autres élus locaux qui s’entêtent encore à se faire vacciner, savent désormais à quoi s’en tenir.

Un démenti dans la foulée
Face au tollé suscité par ses propos, Jean Claude Codjia est rapidement monté au créneau pour apporter un démenti à ses propos, estimant qu’ils ont été travestis. Dans un communiqué datant du 10 novembre 2021, le Préfet du Département de l’Atlantique dit n’avoir pas annoncé la destitution des Chefs d’arrondissement pour défaut de vaccination anti-Covid. Jean-Claude Codjia fait savoir que ces propos lors de sa descente à Toffo ont été travestis.

Je rassure les uns et les autres qu’il s’agit purement et simplement de travestissement de propos, sur fond d’affabulations gratuites visant à semer la confusion et le trouble dans la cité.

Jean Claude Codjia
Rappelons que l’obligation vaccinale est une décision issue du conseil des ministres en sa session du mercredi 20 octobre 2021. La vaccination contre la Covid19 était d’abord imposée à tout le personnel médical, paramédical, pharmacien, aide-soignant ainsi que le personnel administratif des formations sanitaires publiques et privées et le personnel des officines pharmaceutiques. Elle est ensuite étendue et devient un visa pour avoir accès à tous les services publics.

Melv Le Sage

Comments

comments

What Next?

Recent Articles