05252022Headline:

Bénin – Terrorisme: Patrice Talon ne dit pas « non » aux activités des forces françaises sur son territoire

Alors que la France a annoncé le redéploiement de ses forces stationnées au Mali vers d’autres pays dont le Niger, le Bénin fait partie des pays visés par Paris pour réorganiser ses forces. Selon le porte-parole du gouvernement béninois, Patrice Talon jouera en équipe.

On se demandait si Patrice Talon allait accepter la présence française sur le territoire béninois, eh bien, le porte-parole du Gouvernement béninois, Léandre Houngbédji, a répondu à la question en soulignant le fait que le Bénin ne se désolidarisera pas de la décision entre plusieurs Etats.

En effet, le président nigérien Mohamed Bazoum avait indiqué vendredi matin, que les chefs d’Etat africains invités au dîner de jeudi soir à Paris, dont le béninois Patrice Talon, avaient convenu à l’unanimité que le redéploiement de forces françaises était une bonne idée pour lutter contre le terrorisme.

Cette déclaration semble être confirmée par le porte-parole du gouvernement béninois qui a mis l’accent sur le fait que le Bénin ne fera pas cavalier seul dans cette aventure sécuritaire. Il va sans dire que les forces françaises devraient avoir l’autorisation de s’aventurer désormais sur le territoire du Bénin pour mener des opérations militaires.

Patrice Talon a donc été convaincu par Paris qu’il est important d’accepter l’aide de la France pour couper les tentacules des groupes terroristes qui s’étendent vers les pays du Golfe de guinée dont le Bénin. La question est de savoir quelle sera la physionomie de cet accord, si accord il y a réellement, et quelle serait le résultat sachant que la France n’a pas pu résoudre les problèmes malien, nigérien et Burkinabé contre le terrorisme.

Notons tout de même que Houngbédji n’a pas précisé s’il sera question d’installer une base française dans le pays ou s’il s’agira d’opérations spontanées à partir de bases situées dans les pays voisins comme le Niger et le Burkina Faso. Le Niger étant en voie de devenir le point d’ancrage de l’opération Barkhane au Sahel avec le départ des troupes françaises et européennes du Mali.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles