05272022Headline:

Burkina Faso: tirs nourris dans des camps militaires, une tentative de coup d’Etat ?

Depuis 4h de ce dimanche 23 janvier 2022, des coups de feu se font entendre à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso. D’après nos sources, ils proviennent de plusieurs camps militaires du pays et à Kaya.

Tirs nourris dans plusieurs camps militaires au Burkina Faso. Pour l’heure, la situation reste confuse mais plusieurs observateurs n’écartent pas l’hypothèse d’un coup d’Etat, compte tenu des derniers développements de l’actualité sociopolitique du pays.

En effet, les burkinabés se montrent de plus en plus en colère face au gouvernement du président Roch Kaboré depuis quelques mois. Ce, en raison de l’insécurité généralisée qui s’observe dans le pays. L’opposition et plusieurs organisations de la société civile multiplient les manifestations contre la gestion gouvernementale. Pas plus tard qu’hier, samedi 22 janvier 2022, des manifestants ont rallié les rues pour dénoncer l’incapacité du président Roch Kaboré face aux maux qui déciment le Burkina Faso et ont exigé sa démission du pouvoir.
Le soutien de l’Etat burkinabé aux sanctions imposées par la CEDEAO au Mali a également été pointé du doigt.

Autre fait important à rappeler, une tentative de coup d’Etat menée par un officier de haut rang, a été déjouée il y a quelques semaines. De sources officielles, au moins 15 militaires ont été arrêtés dans le cadre de cette affaire.

Le gouvernement rassure…
Le gouvernement confirme les tirs entendus dans certaines casernes militaires dans la nuit du samedi 22 au dimanche 23 janvier 2023, mais apporte un démenti à l’information qui fait état de la prise de pouvoir par les militaires.

Dans un communiqué publié dans la matinée de ce dimanche, le gouvernement appelle les populations à rester sereines. Il a par la même occasion réaffirmé sa confiance à l’armée.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles