11282021Headline:

Cameroun: Crise anglophone un deuxième soldat tué par des séparatistes à Bamenda

Un deuxième soldat a été tué ce mercredi par des séparatistes dans à Bamenda dans la région du Nord-Ouest en proie à la sécession.

De sources locales, un convoi de l’armée transportant la dépouille du militaire tué par les ambazoniens a été attaqué à Wum. Un autre militaire est donc décédé dans cette deuxième attaque qui visé les forces armées camerounaises en espace de quelques heures.

«Les militaires escortaient la dépouille de l’un de leurs camarades tué quelques heures auparavant quand ils ont été attaqués sur l’axe routier entre Wum et Bamenda», chef-lieu de la région du Nord-Ouest, a déclaré le préfet Abdoullahi Aliou.

«Quelques heures plutôt, les soldats étaient tombés dans une embuscade dans la même localité. Un militaire a trouvé la mort dans cette attaque. Donc c’est finalement deux corps qui arrivent dans la capitale du Nord-Ouest ce mercredi», a poursuivi l’autorité.

Au total, deux soldats ont été tués dans la matinée de ce mercredi suite aux embuscades des séparatistes ambazoniens. Les régions du Nord-Ouest et le Sud-Ouest anglophones du pays sont en proie, depuis plus de quatre ans, à un sanglant conflit entre des groupes armés anglophones qui réclament l’indépendance des deux régions.

A lire aussi
Messanga Nyamding: “Tous ceux qui financent la salle guerre du NOSO sont hébergés à l’Occident”

Ces derniers mois, les ambaboys ont multiplié des attaques contre les populations civiles et les forces de défense et de sécurité. Selon les Nations Unies, le conflit a coûté la vie à des centaines de personnes et contraint d’autres à fuir leur foyer.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles