01182022Headline:

Coupe du monde 2022: le Ghana coiffe l’Afrique du Sud d’un rien et se hisse au 3e tour

Un penalty signé André Ayew a permis au Ghana de l’emporter face à l’Afrique du Sud, dimanche 14 décembre, lors de l’ultime journée des éliminatoires du Mondial 2022 dans le groupe G (2e tour). Les Black Stars s’adjugent la première place devant les Bafana Bafana grâce à une meilleure attaque. Ils joueront les barrages.

Une place en barrages des éliminatoires d’une Coupe du monde tient parfois à peu de choses. À très peu de choses même. Ce n’est pas l’Afrique du Sud qui dira le contraire. Les joueurs dirigés par Hugo Broos savaient qu’ils risquaient gros à Cape Coast face au Ghana dimanche. Le scénario catastrophe et cruel s’est réalisé dans la soirée : celui d’une défaite 1-0.

André Ayew, une 100e heureuse
Avant le coup d’envoi, les calculs étaient assez simples : les Bafana Bafana, leaders, ne devaient pas perdre. Ils avaient 13 points au compteur, tandis que les Ghanéens comptaient 10 points. L’écart réduit des différences de buts (+5 pour l’Afrique du Sud, +3 pour le Ghana) ne laissait aucune marge de sécurité. Une victoire ghanéenne, qu’importe le score, serait catastrophique pour les visiteurs.

Dans une rencontre longtemps cadenasée, Milovan Rajevac, le sélectionneur du Ghana, a pu compter sur son capitaine André Ayew. Le milieu offensif de 31 ans, joueur d’Al-Sadd au Qatar, a pris ses responsabilités quand l’arbitre sénégalais, M. Maguette N’Diaye, a sifflé penalty après avoir vu une charge de Rushine De Reuck dans le dos de Joel Fameyeh.

André Ayew s’est chargé de tirer le penalty et de le transformer en but (33e). Une façon idéale de fêter sa 100e cape internationale (seul Asamoah Gyan avait atteint cette barre avant lui ; il compte 109 sélections au total).

L’Afrique du Sud éliminée pour un but

Inoffensifs pendant les 60 premières minutes, les Sud-Africains ont tenté de mettre plus de rythme à mesure que le temps filait. Mais hormis quelques tentatives de Percy Tau, ils se sont montrés trop timides pour inverser le cours du match.

À l’arrivée, cette défaite est très rageante d’un point de vue arithmétique, car c’est bien le Ghana qui s’adjuge la première place et la qualification pour le 3e et dernier tour des éliminatoires. Le Ghana compte 13 points et a une différence de buts de +4, comme l’Afrique du Sud. L’égalité parfaite ? Presque.

Les Black Stars sortent vainqueurs car ils ont marqué 7 buts durant les six journées de ce 2e tour, alors que les Bafana Bafana en ont marqué seulement 6. Pour un petit but, l’Afrique du Sud reste à quai. Et le Ghana rejoint le Maroc, le Sénégal, le Mali, l’Égypte et la RDC parmi les barragistes qui s’affronteront en mars.

Le Sénégal et le Mali terminent en beauté
Dans l’autre match de la soirée, le Sénégal, déjà qualifié et largement en tête du groupe H, a confirmé sa supériorité en s’imposant 2-0 à Thiès face au Congo-Brazzaville. Ismaïla Sarr a inscrit un doublé (14e, 24e). Les Lions de la Teranga bouclent ce 2e tour avec 16 points (5 victoires, 1 nul) devant le Togo (5 points), la Namibie (5 points) et le Congo-Brazzaville (3 points).

Plus tôt dimanche, le Mali, également qualifié, a aussi assuré avec un succès 1-0 contre l’Ouganda grâce au buteur Kalifa Coulibaly. Les Aigles ont aussi 16 points dans leur groupe et n’ont pas encaissé un seul but en six matches face à l’Ouganda (9 points), au Kenya (3 points) et au Rwanda (1 point).

Melv Le Sage

Comments

comments

What Next?

Recent Articles