08092022Headline:

Diffusion de RFI et France 24 au Mali: «La porte du dialogue est ouverte»

« La porte du dialogue est ouverte ». C’est ce qui ressort d’une médiation entamée par la Plateforme des régulateurs des pays membres de l’UEMOA et de la Guinée auprès des autorités de Bamako, après la suspension de RFI et France 24 au Mali depuis le 17 mars dernier.

Une délégation de France Médias Monde, menée par sa présidente-directrice générale Marie-Christine Saragosse, s’est rendue mercredi 22 juin à Dakar pour faire le point avec les régulateurs ouest-africains sur les discussions en cours.

C’est la Plateforme des régulateurs des pays membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) qui s’est auto-saisie pour une mission de bons offices auprès des autorités maliennes. Son président Babacar Diagne, également président du Conseil national de régulation de l’audiovisuel du Sénégal, s’est donc rendu à Bamako le 30 mai dernier, accompagné de ses homologues de Côte d’Ivoire et du Bénin : « Nous avons été reçus par nos collègues régulateurs au Mali. À la suite de cela, nous avons été reçus par le Premier ministre Choguel Maïga. Autant, ils ont, au niveau de l’organe de régulation, insisté sur ce qu’étaient leurs griefs à l’époque, autant vraiment nous avons senti beaucoup d’ouverture au niveau du Premier ministre Choguel Maïga. ».

Marie-Christine Saragosse : « Rouvrir ce dialogue »
Une initiative saluée par Marie-Christine Saragosse, présidente-directrice générale de France Médias Monde, maison mère de RFI et France 24 : « On a senti qu’il y avait une ouverture du côté des autorités maliennes et je vais prendre ma plume, maintenant et à chaud, avec tout ce qu’on s’est dit, pour écrire au président de la Haute autorité malienne, après s’être peut-être incompris parce que les circonstances étaient peut-être un peu trop tendues à ce moment-là. On va poursuivre et on va rouvrir ce dialogue qui est fondamental pour nous ».

Avant la suspension, plus d’un tiers de la population malienne suivait RFI et France 24 chaque semaine, souligne France Médias Monde, qui espère retrouver son public très bientôt.

Avec RFI

Comments

comments

What Next?

Recent Articles