01272022Headline:

Ethiopie – Crise du Tigré: la Russie condamne l’ingérence des USA et des pays occidentaux

La diplomatie russe a dénoncé l’ingérence étrangère des Etats-Unis et des pays occidentaux dans la crise éthiopienne. Moscou condamne fermement l’attitude des occidentaux et exige la transparence pour une résolution pacifique de la crise.

« Nous avons averti l’Occident depuis le début que l’implication directe des puissances étrangères dans le conflit éthiopien doit être arrêtée« , a déclaré Dmitriy Polyansky, premier représentant permanent adjoint de la Russie auprès des Nations Unies, notant que toutes les mesures doivent être mises en œuvre avec une grande transparence.

Cette semaine, les autorités éthiopiennes ont accusé Washington de terrorisme et suggéré que les représentants américains à Addis-Abeba quittent le pays. D’après le ministre éthiopien des Finances Eyob Takalign Tolina, l’ambassade des États-Unis alimentait les tensions en créant des craintes en émettant des alertes de sécurité.

Les combats entre rebelles et forces éthiopiennes se sont intensifiés ces derniers jours. Le Premier ministre Ahmed Aby s’est rendu au front pour diriger les opérations contre les rebelles. Vendredi, la radio nationale a annoncé la reprise d’une position stratégique par l’armée. Les Nations Unies appellent à un cessez-le feu et à un dialogue mais les appels semblent tomber dans des oreilles de sourds.

Melv Le Sage

Comments

comments

What Next?

Recent Articles