01242022Headline:

France : l’appel d’Emmanuel Macron à la libération de l’ancien président Guinéen Alpha Condé

Un coup d’Etat bien orchestré par un ancien légionnaire français a favorisé la chute du pourvoir Condé au cours de la journée du dimanche 5 septembre 2021. Des vagues de réactions en faveur de la libertarien d’Alpha Condé se multiplient depuis son arrestation par l’armée du colonel lieutenant-colonel Mamady Doumbouya.

La France à son tour appelle à la libération immédiate et sans conditions d’Alpha Condé.

”La France se joint à l’appel de la communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), pour condamner la tentative de prise de pouvoir par la force survenue le 5 septembre, demander le retour à l’ordre constitutionnel et appeler à la libération immédiate et sans condition du Président Condé. La France est en contact étroit avec ses partenaires africains et internationaux” dit le communiqué de l’Elysée.

Rappelons le récit de la triste fin du géant Alpah Condé.

Des éléments du Groupement des Forces Spéciales de Guinée ont affirmé dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux avoir arrêté le président Alpha Condé. Ce dernier est d’ailleurs apparu dans une vidéo aux mains d’hommes en tenue armés. Selon le Colonel Mamady Doumbouya qui revendique ce coup d’état, la situation serait sous contrôle. Il a déclaré dans une intervention avoir agi à cause de la situation désastreuse dans laquelle se trouve le pays.
” Guinéens, guinéennes, la situation sociopolitique et économique, les dysfonctionnements des institutions républicaines, l’instrumentalisation de la justice, le piétinement des droits des citoyens, la gabegie financière, la pauvreté et la corruption endémique ont amené l’armée républicaine de Guinée à travers le Comité National de Rassemblement et de Développement ( CNRD ) à prendre ses responsabilités vis-à-vis du peuple souverain de Guinée. Nous avons décidé de dissoudre la constitution, les institutions et le gouvernement ainsi que la fermeture des frontières terrestres ”, a déclaré Mamady Doumbouya.
Cette situation est particulièrement triste et humiliante pour le président Alpha Condé. Pendant longtemps, il a combattu l’ancien président Lansana Conté pour l’avènement de la démocratie en Guinée.
Son élection était perçu comme l’espoir d’un soleil neuf dans ce pays. Malheureusement, les contestations populaires et les ruptures avec l’opposition s’accentueront. La goutte d’eau qui a fait déborder le vase est ce troisième mandat brigué par Alpha Condé. Ses opposants qui le rejettent, l’accusent d’avoir confisqué le pouvoir. Ce troisième mandat était-il de trop ?
Tout porte à le croire. Les images du président Alpha Condé aux mains des hommes armés fait peine à voir. C’est une bien triste fin pour l’ancien ” opposant historique ” du pays de Sékou Touré.

Sapel

Comments

comments

What Next?

Recent Articles