05212022Headline:

Guerre en Ukraine: en RDC, le gouvernement inquiet de la hausse des prix

En République démocratique du Congo, pression sur les prix des biens de première nécessité en raison de la guerre en Ukraine. Le chef du gouvernement congolais Jean-Michel Sama Lukonde, a évoqué la problématique, ce mercredi 16 mars 2022, lors d’une réunion de conjoncture économique.

Selon les membres du comité de conjoncture économique du gouvernement, la pression pourrait vite s’exercer sur les prix de plusieurs biens de première nécessité, comme par exemple le carburant.

« Nous craignons que ces impacts ne puissent nous faire accélérer fortement les prix et jouer sur le pouvoir d’achat de la population. Le comité de conjoncture économique va réfléchir également sur les mesures d’atténuation. Le Premier ministre a instruit les membres du comité de conjoncture économique et l’ensemble des ministres sectoriels du gouvernement de bien pouvoir lui transmettre ce qu’ils considèrent comme ayant un impact dans leurs secteurs respectifs », a expliqué Christian Mwando, le ministre du Plan.

La guerre en Ukraine aura un impact sur les importations de blé. Le patronat congolais assure l’avoir déjà signifié au gouvernement, mais au ministère de l’Économie on assure que les commerçants disposent encore de stocks pour encore plusieurs semaines.

Pendant ce temps, quelques effets se font déjà sentir dans la capitale Kinshasa. L’épaisseur du pain par exemple a déjà été réduite sans que le prix de cette denrée soit changé. Une anticipation qui présage une prochaine flambée des prix.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles