01242022Headline:

Guinée: la classe politique invitée à une rencontre sur la transition en cours

Sous la pression des partis politiques guinéens, le gouvernement à travers le ministère de l’Administration du territoire également tutelle des partis politiques, a invité les acteurs à une rencontre pour parler de la transition en cours dans le pays. Une rencontre qui a duré plus de trois heures sous la présidence de Mory Condé, ministre de l’Administration territoriale.

C’est une grande première. Le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation, Mory Condé, a reçu l’essentiel de la classe politique pour des discussions liées à la transition en cours en Guinée.

Le ministre affichait sa satisfaction. « Aujourd’hui ils ont décidé de répondre à l’appel du ministre (de l’Administration du territoire et de la décentralisation) cela démontre quand même une certaine volonté de la classe politique d’accompagner la transition ».

Le Rassemblement du peuple de Guinée, l’ex-parti au pouvoir était de la partie et son représentant, Saloum Cissé, se déclare également satisfait. « Moi je suis vraiment très satisfait de l’entretien et je vois que le ministre a l’esprit ouvert. Quand un responsable a l’esprit réceptif (on peut se dire) qu’il peut mener sa mission à bon port, en tout cas nous nous sommes encouragés ».

Pépé Koulémou, leader politique, accuse lui le CNRD et le ministre de tutelle de mépris. « Quand nous parlons de la transition les membres du CNRD estiment que c’est leur affaire à eux seuls. Ce qui n’est pas une réalité ! Puis qu’après tout, c’est nous qui devons aller aux élections, pourquoi nous écarter de cette transition ? Etant soucieux de la paix dans notre pays, nous n’avons pas besoin de l’exemple malien parce que c’est un mauvais exemple ».

Plus de 180 partis politiques sont concernés par ce dialogue avec le gouvernement, mais, en réalité moins d’une dizaine sont représentatifs dans le pays.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles