01192022Headline:

Le Niger aurait fermé son espace aérien aux avions russes à destination du Mali (Sources)

Alors que la coopération entre le Mali et la Russie entre dans une autre dimension avec des livraisons d’armes et le déploiement d’instructeurs russes dans le pays d’Afrique de l’ouest, l’on apprend que le Niger ne semble pas très enthousiaste face à cette réalité.

Selon plusieurs sources non officielles, le Niger aurait fermé son espace aérien aux avions en provenance de la Russie pour livrer du matériel militaire au Mali voisin. Les mêmes sources indiquent que le gouvernement nigérien aurait même déjà refoulé un appareil russe ces dernières semaines alors qu’il se dirigeait en direction du Mali.

D’autres sources révèlent que l’Algérie a donc servi d’alternative pour les avions russes. En effet, Alger aurait donc ouvert son espace aérien pour que les avions russes en direction de Bamako puissent passer librement. Ces informations interviennent alors que l’alliance entre le Mali et la Russie s’est accentuée ces derniers mois malgré la colère des occidentaux et surtout de la France.

La réaction des autorités nigériennes, si elle s’avère, ne serait pas étonnante car le Niger n’est pas en de bons termes avec les autorités de la transition malienne. Le président Mohamed Bazoum avait clairement critiqué Assimi Goïta et son équipe leur demandant d’organiser des élections et de quitter le pouvoir. Une critique qui a créé le froid entre les deux voisins du Sahel. Aussi, le Niger est connu pour avoir pris plusieurs fois la défense de la France dans ce qui est appelé par Paris, le « sentiment anti-français » développé par les populations du Sahel.

Notons que la Russie a déployé la semaine dernière un demi millions d’instructeurs qui devraient participer à la formation des troupes maliennes et également à la sécurité de certaines institutions. L’aide de la Russie dans la lutte contre le terrorisme au Mali a été condamné par la France et 12 autres pays européens qui estiment que ce sont des mercenaires du groupe paramilitaire russe Wagner qui ont été déployés à Bamako sous financement de Moscou.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles